Douleurs de règles : les causes et solutions - Mademoiselle Culotte

Douleurs de règles : les causes et les meilleures solutions

Dans cet article, l'équipe de Mademoiselle Culotte vous propose d'aborder la thématique des règles douloureuses. Ce qu'on appelle aussi la dysménorrhée toucherait 50 à 70 % des femmes au moment de l'adolescence. Elle serait intense au point de modifier le quotidien de 10 à 20% d’entre elles. Dans les quelques lignes qui suivent, vous découvrirez les causes les plus fréquentes. Nous avons aussi recueilli les meilleures solutions si vous souffrez de ce type de maux de ventre. Les médicaments ne sont pas la seule alternative qui s’offre à vous, si vous êtes concernée par ce problème.

Pourquoi a-t-on mal au ventre pendant les règles ?

Les causes courantes de dysménorrhée

Les femmes qui ressentent des douleurs abdominopelviennes avant ou pendant la période des règles sont nombreuses. Elles décrivent souvent une sensation de contraction des muscles au niveau du bas du ventre. Cette douleur peut être plus ou moins aiguë d'une personne à une autre. Chez certaines femmes, la douleur peut s'étendre aux cuisses et au bas du dos. Elle peut aussi s'accompagner d'autres symptômes, comme des nausées ou une sensation de fatigue.

Lorsque les crampes apparaissent dès les premiers cycles menstruels, elles peuvent s'expliquer par une présence trop importante de prostaglandines dans l’endomètre. Lorsqu'elles apparaissent au cours de la vie d'une femme, elles peuvent être dues à une méthode de contraception. Certaines pathologies peuvent aussi expliquer l'apparition de ce genre de trouble.

Comment différencier règles douloureuses et endométriose ?

Nous ne pouvions pas écrire cet article sans aborder le sujet de l'endométriose, tant elle est associée à ce genre de douleurs. Cette maladie est responsable de lésions très douloureuses, notamment au moment de l'évacuation de l'endomètre. Le diagnostic d'une telle pathologie peut être posé par un gynécologue ou un médecin. Si vous souffrez d'autres symptômes caractéristiques comme des rapports sexuels douloureux ou certaines difficultés à uriner, n’hésitez pas à consulter. L'endométriose peut être la cause de nombreux autres troubles utérins ou non. Tous les malades ne présentant pas systématiquement la totalité des symptômes, nous vous conseillons de consulter si vous avez le moindre doute.

Il est important de rappeler que d'autres maladies peuvent être à l'origine des maux de ventre pendant les règles. Le syndrome des ovaires polykystiques ou un fibrome peuvent aussi en être responsables. Ici aussi, seuls des professionnels de santé pourront établir un diagnostic.

Comment soulager les règles douloureuses ?

Les bons gestes et les remèdes de grand-mère

Chez Mademoiselle Culotte, nous avons effectué quelques recherches pour que vos douleurs menstruelles appartiennent au passé. Notre plan d'action consiste à considérer que les douleurs sont dues à des crampes musculaires. Pour détendre les muscles, l'utérus et le périnée, vous pouvez miser sur la chaleur. Un bain chaud, ou une bouillotte posée sur le bas du ventre peuvent entraîner un soulagement appréciable.

Vous pouvez aussi choisir de passer à l'action en entamant une séance de sport en douceur. Nous vous conseillons notamment le yoga et le Pilates, qui permettent d'effectuer des étirements qui peuvent venir à bout des sensations liées aux contractions de l'utérus. Un massage peut aussi agir efficacement contre les effets d'un excès de prostaglandine. N'oubliez pas de masser aussi les cuisses et le dos si la douleur est étendue.

Pour finir, certains remèdes naturels peuvent vous aider. C'est notamment le cas de l'huile essentielle de basilic, qui agit contre les maux de ventre. Une tisane à base de feuille de framboisier pourrait aussi permettre de surmonter les crampes menstruelles.

Se sentir à l'aise pendant les règles

Si vous avez tendance à souffrir de ce type de problème, nous vous conseillons de miser sur le confort. Le problème peut en effet être accentué par des vêtements serrés. Un jean qui viendrait appuyer sur le bas du ventre pourrait par exemple accentuer cette sensation.

Il en va de même pour le choix de vos sous-vêtements. Dans la conception de nos produits, nous avons choisi de travailler avec des matières extensibles et confortables. Quelle que soit la coupe que vous choisirez, elle vous accompagnera en toute quiétude, sans accentuer les tracas de votre cycle.

La technologie pour lutter contre les douleurs

Les services de recherche et de développement tournent à plein régime pour trouver des solutions innovantes face aux douleurs de règles. Il existe notamment les patchs et des systèmes d'électrostimulation, permettant d'agir sur le comportement utérin lors de l'évacuation de l'endomètre. Si vous avez déjà utilisé toutes les astuces naturelles précédemment mentionnées, il s'agit peut-être de la solution que vous cherchez. Les avis sur ce genre de produit sont majoritairement positifs. Il semble donc que les nouvelles technologies soient en mesure d'aider les femmes à faire face à ce genre de désagrément.

L'homéopathie contre les maux de ventre

Un homéopathe pourra aussi vous aider d'une manière générale pour mieux appréhender les symptômes intenses liés aux règles douloureuses. Il existe des traitements naturels et doux, pour permettre de réduire la sensation de douleur pendant les règles. Certaines personnes souffrent également de vomissements ou de maux de tête intenses. L'homéopathie pourra éventuellement agir sur tous ces symptômes.

Quels médicaments prendre pour aller mieux ?

Pour lutter contre les douleurs de règles, il est possible de prendre certains médicaments. Le paracétamol, les anti-inflammatoires ou encore le Spasfon doivent être pris dans les doses recommandées par le fabricant. Nous vous recommandons de vous orienter vers un professionnel de santé. Ses indications vous permettront de savoir si la prise de médicaments est utile dans votre cas. Le bon dosage et la bonne combinaison vous permettront par ailleurs de mettre un maximum de chances de votre côté pour mieux vivre cette période.

Quelles que soient les causes de vos douleurs, nous vous souhaitons de les identifier pour mieux les traiter. Si pour la plupart des femmes, une pathologie n'est pas à l'origine des troubles, il reste toutefois prudent de consulter un médecin en cas de doute. On espère sincèrement que ces quelques lignes vous auront permis de trouver la solution dont vous avez besoin dans ce genre de moment.

À très bientôt pour un nouvel article !