Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
femme avec douleurs à la poitrine

J'ai des douleurs à la poitrine avant mes règles : pourquoi ?

La période des règles, ce n’est pas uniquement des saignements qui s’évacuent de votre culotte. En plus de ce flux menstruel, la plupart des femmes ressentent toute une série de désagréments pendant et avant les menstruations. On connaît toutes les crampes abdominales, les douleurs dans les lombaires, les fringales, les sautes d’humeur, … Et pour certaines, il y a aussi les douleurs dans la poitrine avant les règles. Alors quelles en sont les causes et comment les soulager ? Mademoiselle Culotte vous apporte quelques réponses. 


Les causes des douleurs à la poitrine avant les règles 


Le syndrome prémenstruel 


Les douleurs dans la poitrine avant les règles font partie des nombreux symptômes du syndrome prémenstruel (SPM). 

Si près de 75 % des femmes ressentent plusieurs effets désagréables à cette étape de leur cycle menstruel, les symptômes et leur intensité sont largement différents d’une femme à l’autre. Pour certaines, c’est l’irritabilité et les sautes d’humeur qui prennent le dessus, alors que pour d’autres, ce sont les douleurs dans le bas ventre ou au niveau des seins. 

Concrètement, ces douleurs à la poitrine (également appelées mastodynies ou mastalgies) se caractérisent par : 

  • Une hypersensibilité au toucher ;
  • Une sensation de lourdeur dans la poitrine ; 
  • Des gonflements ;
  • Des pics de douleurs au moindre mouvement.

Si ces désagréments sont “normaux”, ils ne doivent tout de même pas vous empêcher de poursuivre vos activités quotidiennes. Si tel est le cas, il est préférable de consulter un médecin ou un gynécologue. En effet, un SPM trop douloureux peut cacher d’autres pathologies qui nécessitent un traitement médical.


Le rôle des hormones 


Tout au long de leur cycle, les femmes produisent des œstrogènes et des progestérones. 

  • Les oestrogènes : elles sont couramment appelées hormone de la féminité, car elles sont responsables de croissance de la poitrine, de la pilosité et bien sûr des saignements qui apparaissent tous les mois. Ces hormones sont produites au niveau des ovaires. 
  • La progestérone : c’est l’autre hormone de la féminité. Elle agit dans l’utérus, et plus précisément sur l’endomètre (ou muqueuse utérine), puisqu’elle régule son développement. 

Les oestrogènes atteignent leur apogée en période d’ovulation. Mais s’il n’y a pas de fécondation, leur taux est en chute libre et les premiers symptômes du syndrome prémenstruel commencent à se faire sentir (avec notamment des sentiments de déprime et de tristesse). En parallèle, les taux de progestérones augmentent progressivement. 

C’est un véritable déséquilibre hormonal qui se joue à l’intérieur de votre organisme. Et c’est justement ce déséquilibre qui élargit les canaux mammaires. Ce qui peut faire gonfler les seins et causer des douleurs à la poitrine avant les règles. 

 

femme avec douleurs

 

3 astuces pour soulager les douleurs mammaires 


Si elles sont parfaitement normales, les douleurs dans la poitrine avant les règles n’en restent pas moins désagréables. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour les soulager. Mademoiselle Culotte vous propose ses meilleurs remèdes naturels. 


Le massage de la poitrine 


En période de règles, le massage au niveau du ventre ou des lombaires est souvent préconisé si vous souffrez de crampes abdominales. Mais si vous avez mal au sein, c’est la poitrine qu’il faudra palper. Cela permet ainsi d’améliorer la circulation sanguine et lymphatique. 

Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser une huile essentielle ou une lotion hydratante. Ensuite, faites des petits cercles avec vos doigts entre la poitrine, puis remontez jusqu’aux aisselles, et terminez par de plus grands mouvements lents et circulaires au niveau des seins. 

En plus de soulager les douleurs à la poitrine avant les règles, l’automassage permet de se relaxer, d’augmenter la tonicité des seins, de limiter leur relâchement et de mieux connaître son corps. Alors si vous constatez des changements au niveau de votre poitrine, ça peut aussi être une excellente manière de dépister une pathologie. 


Le port d’un soutien-gorge adapté 


Être belle, ça passe souvent par une lingerie sexy et élégante. Mais lorsque vous ressentez des douleurs à la poitrine avant les règles, mieux vaut miser sur un bon maintien. Même si le design et le confort ne sont pas incompatibles, choisissez d’abord un soutien-gorge confortable qui vous offre un maintien optimal (comme une brassière). Cela permettra de limiter les effets de la gravité qui peuvent accentuer les tensions. Au-delà du maintien, veillez également à sélectionner un soutien-gorge bien ajusté à votre morphologie. Et ce, même en dehors du syndrome prémenstruel. 

Si vous ne trouvez pas de soutien-gorge adapté, vous pouvez aussi opter pour le no-bra. Ça évitera les frottements avec le téton, tout en vous aidant à maintenir une poitrine tonique. 


Les plantes 


La phytothérapie est utilisée pour soulager de nombreux maux. Et notamment les douleurs à la poitrine avant les règles. 

Mais alors, quelles plantes privilégier ? Nous vous conseillons le pissenlit ou le fenouil qui atténuent les symptômes prémenstruels ou encore le laurier noble pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Pour profiter de leurs bénéfices, vous pouvez les consommer sous forme de tisane ou en huile essentielle lors de vos massages. 



Retour au blog