Découvrir Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
Est-ce normal d'avoir des douleurs menstruelles sans règles ?

Est-ce normal d'avoir des douleurs menstruelles sans règles ?

Ballonnements, crampes abdominales, migraines, … De nombreuses femmes sont habituées à ressentir ces différents symptômes en période de menstruations. Mais par principe, ces douleurs se limitent aux règles. Le reste du cycle menstruel, elles sont censées disparaître. Et pourtant certaines femmes subissent ces désagréments avant ou après leurs menstruations. Est-ce normal ? Découvrez les différentes raisons pouvant expliquer les douleurs menstruelles sans règles.


Quelles sont les douleurs menstruelles ? 


Les douleurs menstruelles renvoient à tous les symptômes subis par les femmes en période de règles. Il s’agit par exemple des crampes abdominales, des maux de tête, des douleurs dans le bas du dos, des ballonnements, … 


Ces douleurs s’expliquent en partie par les contractions de l’utérus qui favorisent le détachement de la muqueuse utérine (endomètre) et donc l’apparition des règles. Du fait de cette contraction, l’utérus est privé d’oxygène. Il libère alors différentes substances à l’ensemble de l'organisme. Ce qui va provoquer des douleurs, à la fois au niveau du bas ventre, mais aussi dans les lombaires, à la tête, etc. 

Mais si les symptômes susmentionnés sont spécifiquement liés à l’évacuation du sang, pourquoi certaines femmes ressentent-elles des douleurs menstruelles sans règles ? 


Quelles sont les causes des douleurs menstruelles sans règles ?


La grossesse et les douleurs menstruelles sans règles 


Si la grossesse se caractérise par l’absence de menstruations, elle présente très souvent les mêmes symptômes que les règles. À savoir : 

  • les crampes abdominales, 
  • la fatigue
  • les fringales, 
  • le changement d’humeur, 
  • le gonflement des seins, 
  • les nausées, 
  • les vomissements, 
  • les troubles du sommeil, 
  • les troubles digestifs, 
  • l’apparition de boutons d’acné, etc…

Des douleurs menstruelles sans règles peuvent donc être le signe d’une grossesse. Alors si vous avez eu des rapports sexuels non protégés, n’hésitez pas à réaliser un test de grossesse en pharmacie. Et pour savoir à 100 % si vous êtes enceinte, le test en laboratoire est sans aucun doute le plus efficace. 


Le syndrome prémenstruel avant les règles 


Quelques jours avant les règles, les femmes subissent le syndrome prémenstruel. Les symptômes sont semblables à ceux des règles (douleurs dans le bas ventre, troubles de l’humeur, ou encore fringales). Ceux-ci s’expliquent par le fait que l’utérus commence déjà à se contracter avant l’apparition du flux menstruel. L’objectif est de décoller les vaisseaux sanguins qui tapissent sa paroi. En parallèle, vous commencerez déjà à ressentir les douleurs menstruelles, mais sans règles.  

 


La constipation et ses désagréments


Les crampes dans le bas ventre peuvent aussi  être liées à de la constipation. Alors si vous n’êtes pas allé aux toilettes depuis plusieurs jours, il est temps de faire le plein de légumes verts, de fibres et d’eau.  

Mais attention, cela peut aussi être lié au syndrome du côlon irritable (SCI). Il s’agit d’un trouble chronique responsable de crampes, de ballonnements, de gaz, de diarrhée et de constipation. 


L’endométriose responsable de douleurs intenses, même en dehors des règles 


L’endométriose est une maladie de plus en plus connue. Et pour cause, elle touche près d’une femme sur 10. Il s’agit du développement de l’endomètre en dehors de l’utérus, comme les trompes de Fallopes, la vessie ou les intestins. Ici, le sang s’accumule, mais ne peut pas s’évacuer correctement. Ce qui peut entraîner des lésions et des tissus cicatriciels. 

Les femmes souffrant d’endométriose ressentent des douleurs si intenses qu’il leur est parfois impossible de se lever du lit. On parle alors de douleurs incapacitantes. La plupart du temps, les crampes menstruelles apparaissent en période de règles, mais elles peuvent aussi s’étendre au-delà. En plus des douleurs dans le bas ventre, l’endométriose peut aussi causer des faiblesses, des vomissements, des sueurs, des vertiges ou des évanouissements.

À l’heure actuelle, il n’existe pas encore de médicaments permettant de soigner l’endométriose. Seulement quelques remèdes pour soulager les douleurs, comme la bouillotte d’eau chaude, les anti-inflammatoires, les tisanes, etc. Pour en savoir plus sur les traitements naturels contre les règles douloureuses, n’hésitez pas à lire cet article. 

Dans tous les cas, si vous ressentez de très fortes douleurs menstruelles (avec ou sans règles), n’hésitez pas à consulter un médecin rapidement. Il pourra d’abord poser un diagnostic sur le trouble dont vous souffrez, mais aussi vous aider à trouver le traitement le plus adapté. 


La maladie inflammatoire pelvienne (MIP)


Il s’agit d’une inflammation causée par des bactéries qui attaquent les différents organes reproducteurs (vagin, utérus, trompes de Fallope et ovaires). Elle apparaît très souvent en cas d’absence de traitement pour les infections de gonorrhée et de chlamydia. Ces infections sexuellement transmissibles dégénèrent et se transforment en MIP.

Les femmes en souffrant ressentiront des douleurs menstruelles sans règles. Mais celles-ci s'accentuent en période de menstruation à cause des contractions répétées de l’utérus. En outre, la maladie inflammatoire pelvienne est souvent responsable de douleurs pendant les rapports sexuels. 

Si vous ressentez ces différents symptômes, il est primordial de traiter la maladie rapidement (généralement avec un traitement aux antibiotiques). À défaut, la situation peut s’aggraver avec des douleurs chroniques, des problèmes de fertilité ou la nécessité d’une intervention chirurgicale d'urgence en cas d’abcès.


La malformation utérine ou vaginale obstructive


Ces malformations apparaissent généralement dès l’adolescence. Elles se caractérisent par des douleurs menstruelles très fortes avec ou sans règles. 

Du fait de la malformation, les résidus de l'endomètre restent à l’intérieur du vagin ou de l’utérus. Pour l’identifier, il convient de réaliser une échographie pelvienne. Vous devrez donc consulter un médecin pour qu’il puisse poser un diagnostic.


Le kyste ovarien


En cas de rupture de kyste ovarien, les femmes ressentent également des crampes dans le bas de l'abdomen. La plupart du temps, le kyste ovarien (un sac rempli de liquide) ne provoque aucune gêne. Mais lorsqu’il se rompt, les douleurs peuvent commencer à se faire sentir (même si ce n’est pas automatique). En parallèle, des saignements pourront aussi apparaître. Dans ce cas, la culotte menstruelle vous évitera de tacher vos vêtements. 

Si la douleur persiste même en dehors des règles, prenez rendez-vous chez le médecin pour un examen approfondi. 

Hormis les cas de grossesse, constipation passagère ou SPM, nous vous conseillons donc de consulter un médecin si vous ressentez des douleurs menstruelles sans règles. 

Retour au blog