Découvrir Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
Nourriture règles

Que manger pendant les règles ?

L’alimentation équilibrée permet de se maintenir en bonne santé. Et si certains aliments peuvent avoir des effets néfastes sur votre organisme, d’autres vont au contraire améliorer votre bien-être. Or, en période de menstruation, les femmes ont justement besoin de solutions bien-être pour atténuer les crampes menstruelles et autres désagréments. Alors que manger pendant les règles ? Et quels aliments éviter ? Découvrez les réponses. 


Que manger pendant les règles ?


Douleurs dans le bas ventre, ballonnement, maux de tête, fatigue, troubles digestifs, …  Et si on vous disait qu’il existe des remèdes naturels pour limiter tous ces désagréments liés aux menstruations. Cela passe notamment par l’alimentation. Alors que manger pendant les règles ? On vous a concocté une petite liste.


Les acides gras 

 

Entre une amélioration de la fluidité sanguine, des effets anti-inflammatoires et antioxydants, les acides gras présentent une multitude de bénéfices pour la santé. Et notamment en période de menstruations, puisqu’ils améliorent le transit intestinal, réduisent le stress, et peuvent même aider à réduire la durée des règles. Pour profiter de tous ces bienfaits, vous devez consommer des aliments riches en oméga-3 et oméga-6. Par exemple, le saumon, le hareng, le maquereau, l’huile de lin ou encore les noix. 

 

Les fibres 


Les aliments riches en fibres sont particulièrement bénéfiques pour votre système digestif. 

En effet, ces résidus d’aliments végétaux ne se désagrègent pas par la digestion. En l’absence de transformation, elles favorisent la formation des selles. Ce qui permet de réduire les risques de constipation. En prime, elles vous aident à mieux contrôler votre appétit et votre poids. Si vous êtes sujette aux fringales en période de menstruations, les fibres sont à privilégier. 

Alors que manger pendant les règles pour faire le plein de fibres ? Voici quelques idées : les légumes verts (épinards, choux, haricots verts, …), les légumineuses (lentilles, pois chiche, haricots blancs, …) ou encore les céréales complètes.  


Les aliments riches en fer 


De nombreuses femmes ressentent un excès de fatigue pendant les règles. Ce phénomène est parfaitement normal, en particulier si vous avez des règles très abondantes. Et pour cause, la perte de sang provoque une carence en fer (ou anémie), qui va vous faire perdre toute votre énergie

S’il existe des compléments alimentaires à base de fer, vous pouvez aussi retrouver du fer dans certains aliments, comme les lentilles, la viande rouge, les graines de citrouille, les choux de Bruxelles, … Et même le chocolat noir pour les gourmandes. Alors si vous cherchez que manger pendant les règles, n’hésitez pas à consommer tous ces aliments. 

 

Nourriture règles

 

Les fruits et légumes


Riches en vitamines, minéraux, antioxydants et fibre, les fruits et les légumes vous aident à mieux vivre vos règles. 

Voici les fruits et légumes à privilégier selon vos troubles menstruels : 

  • Si vous ressentez une fatigue intense : la vitamine C vous aide à faire le plein d’énergie. Vous en retrouverez par exemple dans le cassis, la papaye ou encore l’ananas. 
  • Si vous souffrez de crampes abdominales : les fruits secs, les figues, les dattes ou les abricots sont riches en magnésium. Ce qui permet de réduire les contractions utérines. 
  • Si vous souffrez de ballonnements : grâce à leur apport en vitamine B, fibres et fer, les légumes à feuille verte améliorent votre digestion. 

En prime, le bon goût sucré des fruits permet de satisfaire les besoins des plus gourmandes. Alors n’hésitez pas à manger des fruits et légumes pendant vos règles. 


L’eau

 

Constitué à plus de 50 % d’eau, notre corps a besoin d’être hydraté régulièrement pour maintenir son bon fonctionnement. À ce titre, nous vous conseillons de boire 1,5 litre d’eau par jour. Les bénéfices d’un apport suffisant en eau sont nombreux : réduire les maux de tête, chasser les toxines, booster la circulation sanguine, limiter les ballonnements, …

Autrement dit, l’eau soulage une grande partie des désagréments subis en période de règles. 

Les sucres lents  

 

En se libérant lentement dans votre organisme, les sucres lents vous aident à garder votre énergie en période de menstruation. Ainsi, vous évitez les coups de barre, mais aussi les petites fringales qui apparaissent entre deux repas. 

Alors quels sont les sucres lents à consommer ? Voici quelques idées : le riz complet, le pain complet, les bananes ou encore les légumineuses.


Au-delà des aliments à manger pendant les règles, il est également possible de rendre cette période du cycle menstruel plus agréable. Comment ? En choisissant la bonne protection hygiénique. Et pour cause, la plupart sont inconfortables, peu écologiques et peu discrètes. À l’inverse, la culotte périodique est ultra douce, ultra absorbante et ultra tendance. 


Quels aliments éviter pendant les menstruations ?


Si le syndrome prémenstruel est responsable de multiples désagréments, certains aliments peuvent aussi aggraver la situation. Voici ceux que vous ne devez pas manger pendant les règles : 

  • Les aliments trop salés : ils aggravent la rétention d’eau, et donc les sensations de ballonnements. 
  • Le sucre : même si vous avez tendance à avoir des petites fringales, le sucre est particulièrement néfaste en période de règles. Il va booster votre énergie à l’instant, juste avant que la fatigue ne vous assomme. 
  • La caféine, la théine et les sodas : ils ont tendance à augmenter le stress. Or, en période de menstruations, vous n’avez pas besoin de ça.
  • L’alcool : rétention d’eau, humeur maussade au réveil, fatigue intense, troubles digestifs,… les méfaits de l’alcool sont multiples. Et pas seulement en période de règles. Alors, on ne vous dit pas d’arrêter l’alcool pendant tout le cycle. Mais si vous êtes particulièrement sujette aux douleurs menstruelles, faites une cure sans alcool pendant quelques jours. 
  • Le tabac : là encore, c’est un vice qui présente de nombreux désagréments. Et surtout en période de menstruation, puisque la nicotine augmente les contractions utérines, responsables des règles douloureuses. 
  • Les aliments gras : au-delà de prendre soin de votre silhouette, limiter les frites, les hamburgers et autres cochonneries vous permettra de limiter les boutons d’acné qui font souvent irruption pendant les règles. 
  • Les produits laitiers : ils favorisent la production de prostaglandines, responsable des contractions de l’utérus. Et donc de vos crampes abdominales. 

Vous l’aurez compris, la plupart des aliments à éviter pendant les règles sont aussi néfastes tout le reste du mois. Il convient d’adopter de bonnes habitudes alimentaires et une bonne hygiène de vie pour mieux vivre vos menstruations. 

Retour au blog