Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
Citron qui représente flux menstruel

Tout savoir sur le flux menstruel

Toxique, impur, responsable de la folie des femmes, …. Au cours de l’histoire, le sang menstruel a été empreint de nombreux mythes et idées reçues. Et pourtant, ces écoulements sanguins sont tout à fait normaux et naturels. Même plus, ils témoignent du bon fonctionnement de votre organisme. Alors pour vous aider à vous convaincre, nous répondons à toutes vos questions sur le flux menstruel. 


De quoi est composé le flux menstruel ? 


Le flux menstruel, c’est du sang. Mais ce n’est pas du sang classique. Même s’il contient des globules rouges et de l’eau, il n’y a pas d’éléments coagulants. En plus, il se compose de fragments d’endomètre, de cellules mortes et de sécrétions vaginales

C’est d’ailleurs pour cette raison que sa consistance est différente du sang artériel. Vous verrez parfois apparaître des caillots sanguins qui s’évacuent aussi de votre vagin. Bien que leur apparence soit peu ragoutante, ils sont parfaitement normaux. 


Pourquoi saignez-vous pendant les règles ? 


Pour comprendre l’origine du flux menstruel, il faut d’abord comprendre le fonctionnement du cycle menstruel. De la puberté jusqu’à la ménopause, il se déclenche mois après mois pour favoriser la fécondation. Mais alors comment ça marche ? Tout commence avec l’arrivée des règles (c’est le début de la phase folliculaire). Pendant cette période, les oestrogènes se développent pour épaissir de la muqueuse utérine (ou endomètre) et préparer l’arrivée de l’embryon. Dans le même temps, l’hormone lutéinisante (LH) atteint son apogée pour activer les follicules et libérer l’ovule. Viennent ensuite l’ovulation et le début de la phase lutéale. Le taux de progestérone augmente à son tour afin de faire grossir encore plus l’endomètre. Mais s’il n’y a pas de fécondation, cette hormone diminue pour faciliter le détachement de la muqueuse utérine. Celle-ci est alors évacuée par le vagin. Ce sont vos règles. Et le cycle menstruel recommence. 

 

culotte menstruelle avec leurs

 

De quelle couleur sont les saignements des règles ? 


Par principe, le flux menstruel est rouge (couleur sang). Mais il peut aussi y avoir différentes teintes au cours du cycle menstruel (et même d’un cycle à l’autre). 

Ainsi, en début ou fin de règles, vous aurez sans doute des écoulements sanguins rouge foncé. Cela est dû à un débit d’évacuation plus lent. Comme le sang reste plus longtemps dans le vagin, il s’oxyde davantage. Mais au milieu de cycle, le débit s’accélère et le sang devient rouge vif. 

Hormis ces deux couleurs, il est aussi possible de constater d’autres variations : 

  • Les règles marron : en plus des débuts et fins de menstruation, le sang plus obscur peut être lié à une fausse couche, une grossesse extra-uterine ou un fibrome. 
  • Les règles rose clair : la plupart du temps, le flux menstruel se mélange avec la glaire cervicale et donne une teinte plus claire. Mais ça peut aussi être un signe d'anémie, de préménopause ou de grossesse. 
  • Les règles orange : il s’agit généralement d’une infection, comme la trichomonase ou une vaginose bactérienne. 
  • Les règles grises : c’est l’un des symptômes de la vaginose bactérienne ou d’une fausse couche. Dans ce cas, vous subirez aussi des symptômes physiques supplémentaires. 

 

Quelle est la quantité de sang évacuée au cours des menstruations ? 


En moyenne, les femmes perdent 30 mL à 50 mL de sang par cycle. Cela correspond à 3 serviettes hygiéniques ou tampons par jour ou 1,5 coupe menstruelle. C’est le flux menstruel “normal”. 

Mais évidemment, toutes les femmes sont différentes. Vous pouvez avoir un flux léger, abondant, voire même hémorragique. Voici les ordres de grandeur : 

  • Flux menstruel léger : c’est moins de 30 mL de sang perdus par cycle, moins 2 serviettes/tampons hygiéniques par jour ou moins 2 cuillères à soupe d’une coupe menstruelle taille A. 
  • Flux menstruel abondant : entre 50 et 70 mL de sang évacués pendant ses règles. Soit environ 6 protections périodiques ou 3 cups par jour. 
  • Flux menstruel hémorragique (ou très abondant) : dès lors que vous perdez plus de 70 ml de sang par cycle (ou si vous devez changer de protection toutes les 2 heures ou moins). Si c’est trop gênant, n’hésitez pas à consulter un médecin. On vous conseille aussi cet article pour comprendre les causes des règles très abondantes. 

Comment faire couler le flux menstruel plus rapidement ?


Si le flux menstruel est un indicateur de la bonne santé des femmes, il n’en reste pas moins gênant. D’autant plus si vous prévoyez une journée à la plage ou un rendez-vous romantique. Heureusement, il existe plusieurs techniques pour accélérer les règles. Nous avons préparé une combinaison de nos méthodes favorites : 

  • L’alimentation : certains aliments vous aident à faire couler le flux menstruel plus vite. Par exemple,  les oranges, le kiwi, la papaye, les baies, les poivrons (rouges ou verts), les brocolis ou encore les choux de Bruxelles, grâce à leur teneur en vitamine C. Mais aussi les fruits secs, les avocats ou les épinards, pour leur concentration en magnésium. Sans oublier, le sirop de myrte, un soin traditionnel iranien. 
  • Les contraceptions hormonales : comme le stérilet hormonal, l’implant ou la pilule contraceptive. En plus de réduire la durée des menstruations, ils diminuent aussi son abondance. Mais dans ce cas, le flux menstruel n’en est pas vraiment. Il s’agit surtout d’hémorragies de privation. 
  • La phytothérapie : certaines plantes peuvent vous aider à accélérer les saignements. En particulier, la maca, le persil ou l’achillée millefeuille. 
  • La bouillotte chaude : la chaleur a un pouvoir vasodilatateur qui augmente le calibre des vaisseaux sanguins. Et donc, votre flux menstruel circule plus rapidement.
  • Les rapports sexuels : grâce aux contractions de l’utérus pendant l’orgasme, l’endomètre s’évacue plus facilement. 
  • L’acupuncture : en libérant des nœuds de tension, il est possible d'accélérer l'écoulement des flux menstruels. 

Comment éviter les fuites ? 


Bien que nécessaire à la reproduction et au bon fonctionnement de notre organisme, le flux menstruel apporte aussi son lot de désagréments. Et oui, le sang qui coule du vagin, c’est courir le risque de tacher vos sous-vêtements, pantalons, jupes ou robes. Et comme vous n’avez pas envie de jeter vos beaux vêtements ou de dire à tout le monde que vous avez vos règles, mieux vaut éviter les fuites. Pour cela, il faut surtout sélectionner la bonne protection hygiénique. Mais avec toutes les options présentes sur le marché, laquelle choisir ? Voici un résumé de vos différentes options : 

  • La serviette hygiénique : à poser dans la culotte, elle contient les écoulements menstruels pendant plusieurs heures. Mais en contrepartie, elle apporte souvent un sentiment d’inconfort et une indiscrétion absolue. Sans oublier que les serviettes hygiéniques sont souvent conçues avec des produits toxiques. 
  • Le tampon : c’est une protection périodique interne. C’est-à-dire qu’il pénètre directement dans le vagin. Alors s’il est plus discret que la serviette, le tampon nécessite d’être à l’aise avec son corps pour pouvoir l’insérer. Et surtout, il présente un risque accru de risque de choc toxique lié à la stagnation du sang. 
  • La coupe menstruelle : c’est une alternative écologique au tampon, puisqu’elle est fabriquée sans substances nocives et est réutilisable. En revanche, il s’agit aussi d’une protection interne. Autrement dit, la pose est toujours délicate (voire même, plus qu’un tampon) et le flux menstruel continue de stagner à l’intérieur du vagin. 
  • La culotte menstruelle : c’est sans aucun doute la meilleure protection hygiénique pour éviter les fuites. Et pour cause, la culotte périodique est discrète, confortable, sans risque pour la santé (pas de stagnation de sang ni de produit chimique), écologique, économique, mais aussi design. Et surtout, elle absorbe les écoulements sanguins pendant 12 heures (selon l’intensité de votre flux). N’hésitez pas à consulter cette page pour choisir votre modèle.  



Retour au blog