Découvrir Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
Quelle est la durée d’un cycle menstruel ?

Quelle est la durée d’un cycle menstruel ?

Si les menstruations reviennent chaque mois, elles font suite à une multitude de bouleversements dans le corps des femmes. C’est le cycle menstruel. Au cours de cette période, le corps se prépare à accueillir un embryon. Et s’il n’y a pas de fécondation, les menstruations réapparaissent. En comprenant bien son cycle, il est donc possible d’anticiper les prochaines règles. Mais quelle est la durée normale d’un cycle ? Comment le calculer ? Comment expliquer un cycle trop ou trop court ? Découvrez les réponses.


Quelle est la durée normale d’un cycle menstruel ? 


28 jours. C’est la durée moyenne d’un cycle menstruel. Mais cela varie évidemment d’une femme à l’autre. Certaines ont des cycles de 32 jours, alors que d’autres ont des cycles de 24 jours. Dans tous les cas, c’est parfaitement normal. 

Cela dit, si le cycle est inférieur à 21 jours ou supérieur à 35 jours, il peut y avoir un problème temporaire ou pathologique. Nous reviendrons plus tard sur les différents facteurs influençant la durée du cycle. 


Comment calculer la durée du cycle menstruel ?


Pour connaître son cycle de règles, il est primordial de comprendre ses différentes phases. 


Comprendre les différentes phases du cycle menstruel


Le cycle menstruel est composé de deux grandes phases. 


La phase folliculaire 


Elle commence le premier jour des règles. Celles-ci se traduisent par une expulsion de l’endomètre (ou muqueuse utérine). C’est à ce moment que les saignements apparaissent, et parfois les crampes abdominales. En moyenne, la durée des règles est de 3 à 5 jours

Ensuite, les hormones folliculo stimulantes (FSH) sont libérées par l'hypophyse. Leur objectif est de stimuler la croissance de follicules dans les ovaires afin de favoriser le développement d’un ovule mature. En parallèle, les taux d’oestrogènes augmentent et la paroi utérine s’épaissit. 

Cette période dure en moyenne 14 jours (ce qui correspond à la moitié de la durée du cycle menstruel). 


La phase lutéale


Celle-ci commence par l’ovulation. Lorsque l’ovule est suffisamment mature, il se déplace dans la trompe de Fallope. En cas de rapports sexuels non protégés, il peut être fécondé par un spermatozoïde.

Si tel est le cas, le follicule, libéré de son ovule, se transforme en corps jaune. Ce qui provoque une augmentation du taux de progestérones pour préparer la grossesse. 

À défaut de fécondation, le cycle menstruel poursuit son cours et le corps jaune se dégrade progressivement. Le taux de progestérones diminue alors pour préparer l’évacuation de la muqueuse utérine. 


Utiliser un calendrier 


Vous l’aurez sans doute compris, le cycle commence le premier jour des règles jusqu'au jour précédent les règles suivantes. 

Alors si vous souhaitez savoir comment calculer votre cycle menstruel, il vous suffit de suivre les étapes suivantes : 

  • Utilisez un calendrier ou un agenda ; 
  • Notez le premier jour de vos règles. Et ce, pendant plusieurs mois ; 
  • Calculez le nombre de jours entre chaque début de règles ; 
  • Faites une moyenne ; 
  • Vous obtiendrez ainsi la durée de votre cycle menstruel. 

Par exemple : vous avez eu vos règles le 7 avril, puis le 5 mai, puis le 4 juin, puis le 1er juillet. Soit des cycles menstruels de 28, 30 et 27 jours. La durée moyenne de votre cycle menstruel est de 28,33 jours ((28+30+27)/3). 

Ce calcul vous permet d’anticiper vos prochaines menstruations. Quand la date fatidique approche, n’oubliez pas de porter votre culotte de règles. D’autant plus si vous avez un événement important. Mais aussi d’anticiper la date d’ovulation. Si vous souhaitez tomber enceinte, c’est le moment d’avoir des relations sexuelles avec votre partenaire. 

Astuce bonus : sur votre calendrier menstruel, vous pouvez aussi noter les différents symptômes pendant ou avant les règles. En effet, le syndrome prémenstruel s’accompagne généralement de douleurs dans le bas-ventre, de maux de tête, de ballonnements, et autres désagréments. Cela vous permet d’anticiper les règles, sans avoir à faire de calcul. 

 

 

Est-ce normal d’avoir un cycle long ? ou court ? 


Si la durée d’un cycle menstruel “normal” est de 28 jours, certaines femmes ont des cycles particulièrement courts ou longs. Ces durées “inhabituelles” peuvent être causées par une multitude de facteurs. Voici les principaux. 


Le stress 


Le stress affecte directement vos hormones. En particulier le cortisol, mais pas seulement. Les hormones reproductives sont aussi touchées par l’anxiété. Par exemple, la production de la LH (hormone lutéinisante) va ralentir. L’ensemble de votre cycle menstruel est alors perturbé. Il peut durer plus de 35 jours. Auquel cas, vous aurez vos règles en retard. 

Si la période de stress s’étend sur plusieurs mois, le cycle menstruel devient souvent irrégulier. Pour connaître la date de vos prochaines menstruations, il faudra donc porter une attention particulière aux différents symptômes du syndrome prémenstruel (SPM). 


La puberté et la ménopause 


Il s’agit de phases de bouleversements hormonaux intenses. Et oui, que ce soit pendant la puberté ou la pré-ménopause, l’ovulation ne se produit pas systématiquement. Dans ce cadre, la durée du cycle menstruel est très irrégulière. La moyenne se situe plutôt entre 21 et 45 jours. Il est donc possible que vous n’ayez pas vos menstruations pendant plus d’un mois. 

Si vous êtes adolescente ou proche de la ménopause, il n’y a généralement pas à s’inquiéter de ces irrégularités du cycle. 


Les méthodes de contraception 


Pour ne pas tomber enceintes, les femmes ont le choix entre plusieurs méthodes de contraception : 

  • Les contraceptions hormonales : comme la pilule contraceptive, l'anneau vaginal, le stérilet hormonal ou le patch contraceptif. Ces derniers contiennent des hormones synthétiques qui suppriment l'ovulation. Bien souvent, cela réduit la durée des règles.
  • Les contraceptifs non hormonaux : cela concerne particulièrement le stérilet en cuivre. Bien qu’il n’affecte pas les taux d’hormone, ce dispositif intra-utérin (DIU) cause souvent un allongement de la durée des menstruations (mais aussi des douleurs et des saignements plus intenses).  

Les autres facteurs 


D’autres facteurs peuvent influencer la durée du cycle menstruel, tels que : 

  • le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ; 
  • les troubles de la thyroïde ; 
  • une consommation excessive d’alcool ou de cigarettes ; 
  • les troubles du comportement alimentaire ; 
  • un polype ou un fibrome utérin ; etc. 

En cas de pathologies, vous ressentirez également d’autres symptômes, tels qu’une pilosité excessive, des douleurs très intenses, des envies fréquentes d’uriner, etc. Dès lors que vous ressentez des symptômes inhabituels, n’hésitez pas à consulter un médecin ou un gynécologue rapidement. 

Retour au blog