Découvrir Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
ados couché dans l'herbe

Quel est l’âge des premières règles ?

La puberté est une période de bouleversement pour les jeunes filles : la poitrine commence à se développer, les hormones sont en ébullition, l’acné et les poils pubiens apparaissent, ainsi que les menstruations. Alors même s’il s’agit d’un phénomène naturel, les écoulements de sang sont souvent appréhendés avec inquiétude par les adolescentes. Il convient donc de bien s’y préparer. Pour cela, mieux vaut connaître l’âge des premières règles et les signes annonciateurs. 


À quel âge interviennent les premières règles ?


L'âge des premières règles est estimé entre 11 et 14 ans. Mais toutes les femmes ont des règles différentes. Et ce, dès le début de leur vie hormonale. Il est donc possible d’avoir ses premières menstruations vers 9 / 10 ans ou 15/ 16 ans. 

Attention toutefois, si le flux menstruel apparaît dans l’enfance (vers 6 ou 7 ans), il s’agit de puberté précoce. Dans ce cas, il est possible de consulter un médecin ou un gynécologue pour ralentir ce phénomène. 


Quels sont les signes annonciateurs des premières menstruations? 


Au-delà de l’âge des premières règles qui varie d’une adolescente à l’autre, il y a aussi la puberté. En effet, ce passage de l’enfance à l'âge adulte se fait progressivement. Et il ne commence pas avec des saignements dans la culotte. Avant cela, vous constaterez plusieurs signes annonciateurs, comme le développement de la poitrine et de la pilosité. Ce n’est seulement qu’après que les premières règles apparaissent. De manière générale, il faut compter environ 2 ans après l’augmentation de la poitrine et 1 an après les premiers poils pubiens. Vous pouvez donc d’ores et déjà vous préparer aux premières règles. 


Comment préparer les premières règles à l’adolescence ?


Dès que l’âge des premières règles approche, il est important de bien anticiper cette période de transition. Voici quelques conseils pour mieux préparer ce changement. 


Communiquer


Que vous soyez ado ou parent, la règle numéro 1 est la communication. Et ce, indépendamment de l’approche de la date des premières règles. 


Pour les parents 


Les règles ne sont pas un tabou. Vous devez donc en parler naturellement avec votre ado, dès l’apparition des premiers signes annonciateurs ou à l’approche de l'âge des premières règles. L’idée est d’entamer une conversation libre pour que votre fille se sente à l’aise (notamment si elle souhaite vous poser des questions). 

Et surtout, allez-y progressivement. Il n’est pas nécessaire de discuter sexualité, cycle menstruel, ovulation, contraception, … au cours d’une seule conversation. Entamez les discussions en douceur. Vous pouvez commencer par exemple en lui expliquant l’apparition des règles (ce qui change dans son corps). Une fois que votre fille a ces menstrues, vous pourrez discuter des rapports sexuels, de l’importance de se protéger pour ne pas tomber enceinte trop jeune, de la pilule contraceptive et autres méthodes, etc. Toutes ces conversations dépendent également de la maturité de votre fille et de la date de ses premières règles. 

Enfin, si votre fille a la moindre question, répondez-y en toute simplicité. Et si vous ne trouvez pas la réponse, le blog de Mademoiselle Culotte est aussi là pour vous aider à mieux comprendre les règles. 

 

ados allongés dans l'herbe

Pour les jeunes filles 


Si les premières règles sont si effrayantes, c’est parce qu’elles représentent des bouleversements encore inconnus. Alors pour limiter votre appréhension par rapport aux menstruations, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête. 

Que ce soit à votre mère, à des copines qui sont déjà passées par là, ou toute autre personne susceptible de répondre à vos interrogations, n’ayez surtout pas honte de demander. 


Comprendre les spécificités des premières règles


Si les menstruations interviennent, en principe, chaque mois à intervalle régulier, ce n’est généralement pas le cas pendant la puberté. En effet, il est fort probable que vous ayez des règles irrégulières. Elles peuvent donc s’espacer de 28 jours le premier mois, 35 jours le second, 21 jours le troisième, etc. Progressivement, le cycle menstruel se stabilise et vous aurez des règles régulières. 

Outre la fréquence des menstrues, c’est l’intensité du flux qui peut également varier d’un cycle à l’autre. 


Connaître les différentes protections hygiéniques


Les règles se caractérisent principalement par des écoulements de sang qui apparaissent tous les mois. Alors pour éviter les taches de sang au collège ou au lycée, vous avez le choix entre plusieurs protections périodiques : 

  • Les tampons périodiques : il s’agit d’une protection interne. C'est-à-dire qu’il faut insérer le tampon à l’intérieur du vagin. Et à l'âge des premières règles, de nombreuses jeunes filles ne connaissent pas suffisamment leur corps pour être à l’aise avec un tampon. Ce n’est donc pas forcément le plus adapté. Sans oublier les risques pour votre santé : produits chimiques et risque de syndrome de choc toxique.  
  • La cup : le principe est le même que le tampon pour l’insertion. Mais il s’agit d’une solution plus écologique, puisque vous n’avez pas besoin de jeter une coupe menstruelle à chaque fois. 
  • La serviette hygiénique : pour les jeunes filles, c’est une solution plus acceptable, puisqu’il suffit de la coller sur la culotte. Mais la serviette n’est encore pas optimale. Et pour cause, elle manque souvent de discrétion, elle est pleine de produits toxiques, elle laisse passer des fuites et risque parfois de se plier. 
  • La culotte menstruelle : c’est l’une des meilleures solutions pour les adolescentes. Grâce à elle, vous n’avez pas besoin de changer vos habitudes, puisqu’il s’agit d’une culotte traditionnelle. La seule différence, c’est qu’elle est équipée d’une quadruple protection ultra absorbante pour contenir tous les écoulements de sang. La culotte de règles, c’est donc plus de confort, plus de discrétion et plus de tranquillité. 

Et si vous cherchez un modèle pour vos premières règles, n’hésitez pas à consulter tous nos sous-vêtements pour ados


Anticiper les règles douloureuses


En plus des écoulements de sang, les règles s’accompagnent parfois de douleurs menstruelles. Il peut s’agir de crampes dans le bas ventre, de maux de tête, de fatigue, de trouble de l’humeur, … Ces douleurs apparaissent généralement quelques jours avant les règles. On parle d’ailleurs de syndrome prémenstruel. Heureusement, il existe plusieurs remèdes naturels pour les atténuer. N’hésitez pas à consulter cet article pour trouver ceux qui vous conviennent. 

Si l’âge des premières règles est souvent une période ingrate pour les adolescentes (et parfois pour les parents), il est possible d’atténuer ces désagréments à travers quelques solutions simples, mais efficaces. 



Retour au blog