Découvrir Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
culotte avec fleur

Pourquoi j'ai des règles abondantes et des caillots ?

Si les règles font pleinement partie de la vie des femmes, elles regorgent encore de nombreux mystères. Couleur, aspect, odeur, intensité du flux, fréquence, durée … ces saignements menstruels peuvent prendre différentes formes. Dans cet article, nous allons nous intéresser spécifiquement aux règles abondantes avec des caillots. Est-ce normal ? Pourquoi de tels caillots se forment ? Quelles en sont les causes ? Faut-il consulter un médecin ? Découvrez les réponses à toutes vos questions. 


C’est quoi des règles très abondantes ? 


Avant de comprendre les raisons des règles abondantes et des caillots, il convient de revenir sur le concept même d’abondance. Et oui, à partir de quand les pertes de sang sont-elles trop intenses ? Pour le savoir, voici un petit récapitulatif des différents types de flux menstruel : 

  • Flux léger : les protège-slips sont suffisants pour contenir tous les écoulements sanguins. 
  • Flux moyen : il faut changer de protection hygiénique une ou deux fois dans la journée. 
  • Flux abondant : les tampons ou les serviettes tiennent environ 3 heures. 
  • Flux hémorragique : les protections périodiques doivent être changées toutes les heures ou toutes les deux heures. 

Attention, ce n’est pas parce que vous avez des menstruations (très) abondantes que ce n’est pas normal. En effet, toutes les femmes ont un cycle menstruel différent. Certaines ressentent des douleurs intenses alors que d’autres ne subissent qu’une petite gêne. Certaines sont réglées comme une horloge alors que d’autres ne savent jamais quand les prochains écoulements apparaîtront. Certaines ont leurs règles seulement pendant 2 jours, alors que d’autres doivent porter une protection hygiénique pendant presque une semaine. 

Et bien évidemment, c’est pareil avec le flux menstruel. Alors si vous avez des règles abondantes et des caillots, vous n’êtes pas hors norme.

Bon à savoir : Pour contenir le sang des règles et mieux vivre cette période, n’oubliez pas votre culotte menstruelle. 


Pourquoi des caillots de sang se forment-ils dans vos écoulements menstruels ?


Des accumulations de sang qui ressemblent vaguement à des morceaux de chair ou des bouts de peau dans la culotte, ça peut en effrayer plus d’une. Et pourtant, ces caillots de sang sont très courants. Mais à quoi correspondent-ils ? Ils peuvent être liés à deux phénomènes : 

  • La muqueuse utérine non désagrégée : pour rappel, les menstruations sont le résultat du détachement de la muqueuse utérine (ou endomètre) en l’absence de fécondation. Cette muqueuse utérine s’est justement épaissie afin de recevoir un embryon. La plupart du temps, elle se désagrège et s’évacue sous la forme de sang. Mais il arrive aussi qu’elle soit évacuée sans se fluidifier. 
  • La coagulation du sang : notre organisme sécrète naturellement de la plasmine (un anticoagulant), afin de favoriser l’évacuation du sang. Mais si les règles coulent trop vite, l’organisme n’a pas le temps de produire cette substance en quantité suffisante. Résultat :  le sang coagule à l’intérieur de votre corps. 

Dans les deux cas, des caillots se forment. Ce phénomène est particulièrement courant lorsque les règles sont abondantes ou le matin au réveil à cause de la stagnation du sang. 

Si la présence de caillots sanguins peut paraître inquiétante (ou du moins étrange), il s’agit en réalité d’un bon signe. Cela signifie que votre utérus s’est renforcé pour préparer l’arrivée d’un œuf fécondé. Autrement dit, vous êtes fertile. 

Bon à savoir : la taille des caillots de sang varie énormément d’une femme à l’autre. Certains se comptent en millimètres, alors que d’autres peuvent mesurer jusqu’à 4 centimètres. Dans tous les cas, c’est normal. Cela dit, en cas de grossesse, les caillots sanguins très épais peuvent aussi être le signe d’une fausse couche. 

 

 

Quelles sont les causes des règles abondantes et des caillots ? 


La période du cycle 


L’intensité du flux menstruel varie énormément au cours de la même période de règles. Ainsi, les débuts et fins de règles sont très souvent marqués par un flux léger. En revanche, en milieu de menstruations, les écoulements sont beaucoup plus intenses. 

S’ils coulent trop vite, le sang va s’épaissir afin d’éviter l’hémorragie. C’est pour ça que vous aurez des règles abondantes et des caillots de sang.


Le stérilet en cuivre 


Si le stérilet en cuivre est un moyen de contraception plébiscitée par de nombreuses femmes du fait de l’absence de diffusion d’hormone dans l’organisme, il cause aussi plusieurs effets secondaires. 

En effet, après la pose, ce dispositif intra-utérin provoque une inflammation de l’utérus et un accroissement de l’endomètre. Vos règles seront donc plus abondantes et des caillots de sang peuvent aussi apparaître. En plus d’une augmentation de l’intensité du flux, le stérilet en cuivre provoque aussi des menstruations douloureuses et plus longues. 


L’endométriose 


Il s’agit d’une maladie gynécologique  qui touche près d’une femme sur 10. L’endométriose se caractérise par des règles très abondantes et douloureuses. À tel point qu’il est difficile de se lever de son lit ou de continuer ses activités quotidiennes habituelles. 

Au-delà de ces quelques exemples, les menstruations abondantes avec caillots peuvent aussi être le résultat d’un fibrome ou d’un polype utérin, d’une inflammation de l’utérus, d’une salpingite, de kystes ou encore du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). 


Faut-il consulter ?


Si les règles abondantes et les caillots sont, la plupart du temps, un phénomène tout à fait normal, ils peuvent aussi traduire certaines pathologies. Et notamment si vous avez des flux sanguins très abondants et des douleurs abdominales très fortes.

Pour savoir si vous avez des règles très abondantes (voire hémorragiques), voici quelques indices : 

  • Changement de protection hygiénique toutes les heures ; 
  • Des menstruations qui durent plus de 7 jours ; 
  • Le besoin de se lever la nuit pour changer de protection ; 
  • La fatigue, les maux de tête, les vertiges (ces symptômes sont causés par l’anémie). 

Dans cette hypothèse, consultez un médecin ou un gynécologue. C’est d’autant plus important que la carence en fer peut aussi être provoquée par d’autres pathologies. 

Nous vous conseillons également de prendre rendez-vous chez le médecin ou le gynécologue si vous avez des douleurs menstruelles très intenses, le ventre dur et gonflé ou encore une odeur de règles inhabituelle. 

Retour au blog