Découvrir Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
Phytothérapie

Les effets bénéfiques de la phytothérapie pour votre cycle menstruel

Variations hormonales, sautes d’humeur et crampes abdominales, le cycle féminin est loin d’être un long fleuve tranquille. Tout au long du mois, et en particulier à l’approche des règles, les femmes ressentent une multitude d’effets secondaires qui peuvent totalement bouleverser leur quotidien. Heureusement, il existe des remèdes naturels ; notamment à travers le pouvoir des plantes. Et oui, en choisissant les bons ingrédients au bon moment, la phytothérapie vous aide à mieux vivre votre cycle menstruel. Mademoiselle Culotte a justement compilé les meilleures plantes 


Phytothérapie et cycle menstruel - Quel est le lien ? 


Avant de voir les bienfaits de la phytothérapie sur le cycle menstruel, il convient de revenir aux bases. 

C’est quoi la phytothérapie ? C’est simplement l’art de soulager ou de prévenir les maux du quotidien grâce au pouvoir des plantes. Car, toutes les plantes ont des propriétés thérapeutiques. Et certaines d’entre elles peuvent justement vous aider à traiter les douleurs menstruelles et autres désagréments du syndrome prémenstruel (SPM). 

Comment se consomment les plantes ? Pour profiter des bienfaits des plantes, plusieurs options s’offrent à vous : 

  • Les feuilles fraîches ou séchées ; 
  • Les compléments alimentaires à base de plantes médicinales ; 
  • Les tisanes ; 
  • Les huiles essentielles. 

Attention, si la phytothérapie est bénéfique pour le cycle menstruel, ce n’est pas un remède miracle. Si vous souffrez d’endométriose ou toutes autres pathologies, il est préférable de prendre rendez-vous avec un médecin ou un gynécologue. La phytothérapie peut vous aider à soulager vos maux (comme ceux du syndrome prémenstruel ou des crampes abdominales), mais en aucun cas, il ne s’agit d’un traitement à part entière. Par ailleurs, avant de concocter vos tisanes pour règles douloureuses, n’hésitez pas à consulter un naturopathe ou un herboriste. 


Quelles sont les plantes les plus efficaces sur le cycle menstruel ? 


Vous n’êtes pas botaniste ? Rassurez-vous, vous pouvez toujours profiter des bienfaits de la phytothérapie sur le cycle menstruel. Nous avons sélectionné des plantes faciles à trouver, avec un risque minime d'accoutumance. Voici notre sélection. 


La sauge 


Les crampes abdominales qui vous plient en deux, c’est malheureusement l’un des premiers effets des menstruations. Et oui, les contractions utérines favorisent l’évacuation du sang menstruel. Mais en même temps, elles provoquent des spasmes et bloquent vos organes de l’oxygène dont ils ont besoin. S’ensuit une série d’effets secondaires, comme les douleurs dans le bas ventre, les ballonnements, les maux de tête, etc. 

Alors pour y remédier, il y a évidemment les antispasmodiques et anti-inflammatoires. Mais c’est loin d’être très naturel comme solution. À la place, n’hésitez pas à profiter des bienfaits de la phytothérapie sur le cycle menstruel. Et plus précisément la sauge sclarée et la sauge officinale. Celles-ci contiennent des phytoestrogènes qui agissent comme un stimulant hormonal calmant ainsi les règles douloureuses.

Pour votre tisane, nous vous conseillons de laisser infuser des feuilles de sauge dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Et pour une efficacité maximale, vous pouvez aussi mixer sauge et achillée millefeuille. 

 

phytotherapie regles

Le fenouil


Les graines et l’huile essentielle de fenouil contiennent de la fenchone, un composé aux propriétés antispasmodiques. Ce qui vous permet d’atténuer les spasmes qui vous font tant souffrir en période de règles. 

Attention, si la phytothérapie est globalement bénéfique pour le cycle menstruel, les plantes peuvent aussi avoir des effets secondaires. C’est notamment le cas du fenouil pris sur une longue période. Pour ne pas les subir, limitez votre consommation de fenouil à 7 grammes par jour. Et ce, pendant deux semaines d’affilée, grand maximum. Là encore, n’hésitez pas à consulter un spécialiste pour obtenir une posologie exacte et adaptée à vos symptômes et modes de vie. 


L’hamamélis


Parce que la phytothérapie agit sur l’intégralité de votre cycle menstruel, cette médecine douce peut aussi vous aider à réduire le flux menstruel. En particulier si vous souffrez de règles abondantes ou hémorragiques. Ici, c’est l'hamamélis qui entre en jeu. Cette plante resserre le diamètre des vaisseaux sanguins (effet de vasoconstriction) afin de diminuer l’intensité des écoulements sanguins. 

SI vous souhaitez maximiser les effets de la phytothérapie, n’hésitez pas à combiner le pouvoir des plantes. En ajoutant des feuilles d’orties, d’alchémille et d’hamamélis dans vos tisanes, vous pourrez enfin retrouver un flux “normal”. 

En plus du pouvoir des plantes, n’oubliez pas de choisir une bonne protection hygiénique pour éviter les fuites, comme la culotte menstruelle. Car les plantes ne vont pas faire disparaître vos règles ; simplement les rendre moins désagréables. 


Le persil 


Comme le cycle dure 28 jours, les règles doivent toujours apparaître après un intervalle de 4 semaines. Mais ça, c’est dans la théorie ! Dans la pratique, la durée du cycle varie fortement d’une femme à l’autre. Et surtout, elle peut varier d’un mois à l’autre. Vous pouvez avoir des cycles menstruels de 24 jours, puis 32 jours, puis 27 jours, etc. Pour certaines femmes, les règles irrégulières sont un peu la norme. Pour d’autres, les dérèglements hormonaux, le stress, l’alimentation, l’endométriose, l’obésité ou le surpoids, les fibromes utérins ou toutes autres pathologies peuvent aggraver ces irrégularités. 

Résultat : vos règles peuvent débarquer d’une minute à l’autre sans vous prévenir. À ce moment, vous auriez bien besoin des pouvoirs de la phytothérapie pour réguler le cycle menstruel. C’est chose faite avec le persil. Cette plante stimule le flux sanguin au niveau du pelvis. Vous pouvez ainsi déclencher vos règles pour éviter d’être prise au dépourvu dans un moment inopportun (au cours d’une réunion avec un client, en pleine compétition sportive, …).

Pour en profiter, n’hésitez pas à vous préparer une infusion de persil quinze jours avant la date supposée des règles. Et ce, pendant 15 jours. Vous pouvez aussi combiner le bouquet de persil avec le gattilier, le curcuma et l'estragon. 

Bon à savoir : Le persil est également très bénéfique en période de préménopause où les bouleversements hormonaux sont particulièrement intenses. 


La mélisse 


Si la période des menstruations est loin d’être agréable, ce n’est pas la seule à vous mettre à plat. Pour de nombreuses femmes, les premiers effets du cycle menstruel se font sentir juste avant les règles. C’est le syndrome prémenstruel. Bien souvent, cette phase est marquée par des sautes d’humeur, des ballonnements, de la fatigue, des gonflements au niveau de la poitrine, et tout un tas de désagréments dont on se passerait bien. 

Là encore, la phytothérapie agit sur votre cycle menstruel. Notamment grâce à la mélisse. Cette plante progestérone-like (ou progestéronique) favorise l’équilibre hormonal en fin de phase lutéale. N’hésitez pas à boire une tisane de mélisse 3 fois par jour pour tirer pleinement parti de ces vertus thérapeutiques. Vous pourrez aussi ajouter des feuilles de thym et/ou de l’huile essentielle de marjolaine à votre infusion. 

Retour au blog