stress regles

Le stress peut-il vraiment retarder les règles de plusieurs jours ?

Un retard de règles, ce n’est pas forcément bon signe pour celles qui ne souhaitent pas encore avoir d’enfant. En cas de petit décalage, ça peut rapidement être la panique à bord. Suis-je enceinte ? Ai-je oublié ma pillule ? … Même si vous n’affectionnez pas particulièrement cette période du cycle menstruel, au fond de vous, vous espérez que ces écoulements sanguins (et même les symptômes associés) refassent leur apparition. Mais si ce décalage peut vous causer des angoisses, l’inverse est vrai aussi. Et oui, le stress peut aussi retarder vos règles. Découvrez comment. 


Quel est le lien entre stress et retard de règles ? 


L’influence du stress sur les menstruations 


Aussi étrange que cela puisse paraître, le stress va directement influencer vos menstruations, et peut même provoquer des retards de règles. 

Mais alors comment est-ce possible ? Pour le comprendre, il convient de revenir aux bases :

  • Le fonctionnement du cycle menstruel : les règles sont déclenchées par l'action de plusieurs hormones, les plus connues étant les oestrogènes et la progestérone. Bien que celles-ci soient stimulées par les ovaires, le vrai maître à bord c’est le cerveau (et plus précisément l’hypothalamus).  
  • Le fonctionnement du stress : quand vous êtes stressée, votre corps sécrète du cortisol (également appelée l’hormone du stress) en grande quantité. Alors s’il est normal de produire du cortisol pour avoir de l’énergie tout au long de la journée, ça l’est beaucoup moins quand les niveaux explosent à cause du stress. Dans ce cas, plusieurs fonctions de l’organisme peuvent être perturbées. Y compris votre cycle menstruel. 

Différents stress pour différents effets 


Tous les stress ne vont pas forcément retarder vos règles.

  • Le stress aigu positif : si vous avez le trac (avant un exam ou une prise de parole en public), vous ressentirez du bon stress. Dans ce cas, il n’y a que peu d’impact sur les règles. 
  • Le stress aigu négatif : si vous faites face à un choc émotionnel, comme un accident, un décès, un licenciement, un divorce, … Celui-ci peut avoir des conséquences sur vos menstruations. 
  • Le stress chronique : si vous faites face à des situations stressantes répétitives, comme une surcharge de travail, du harcèlement, … En plus de vous conduire au burn out, cette situation affecte aussi votre santé et vos menstruations. 
  • Le stress physique : cela concerne notamment les sportives qui mettent parfois leur corps à rude épreuve, à cause d’exercices trop intenses et répétés. De même, si vous faites un régime drastique pour perdre du poids, votre organisme focalisera son énergie sur les fonctions essentielles. Et vos menstrues n’en font pas partie. 

 

retard des regles stress

 

Combien de temps dure le retard de règles après une période de stress ? 


Tant que vous êtes stressée (mauvais stress), vous pourrez en subir les effets négatifs sur vos menstruations. Et ça peut durer des jours, des semaines, voire même, des mois. 

Ce n’est que lorsque vous serez plus apaisée émotionnellement que vous pourrez retrouver un cycle normal. Mais tout dépend du type de stress : 

  • En cas de stress aigu négatif : ce n’est pas forcément parce que l’évènement est passé que le stress et les angoisses ont disparu pour autant. Dans ce cas, vous devez apprendre à gérer cette nouvelle situation. Par exemple, grâce à un environnement sain et des proches bienveillants, ou encore la thérapie. 
  • En cas de stress chronique : vous devez identifier la source de stress, et l’éliminer. Par exemple, si c’est une charge de travail trop intense, discutez-en avec votre manager, ou démissionnez si c’est possible. 
  • En cas de stress physique : vous devez retrouver un rythme de vie plus sain et une alimentation plus équilibrée. 

Et surtout, laissez le temps à votre corps de reprendre ses habitudes. Ce n’est pas parce que vous ne vous sentez plus stressée que le retard de règles va disparaître. 

Bon à savoir : dès lors que vous commencez à vous sentir mieux, commencez à vous préparer au retour des règles. Autrement dit, pensez à la culotte de règles dès les premiers symptômes du syndrome prémenstruel. Ça vous évitera de subir une autre situation stressante à cause d’une tache de sang sur votre beau pantalon. 


Quels sont les autres effets du stress sur la santé féminine ? 


Le stress ne fait pas que retarder les règles. Il peut avoir d’autres effets négatifs sur votre santé de femme. En voici quelques-uns : 

  • Les troubles gynécologiques : comme les mycoses ou la sécheresse vaginale…
  • Les problèmes de peau : notamment l’eczéma qui se développe à vitesse grand V en cas de stress. 
  • Les douleurs menstruelles : alors là, c’est uniquement pour celles qui ont leurs menstruations. Dans ce cas, il se peut que les crampes et autres douleurs liées aux règles soient plus intenses. Au moins, si vous n’avez plus vos règles, vous ne subirez plus ces désagréments. 
  • Les troubles du sommeil : ils peuvent être accentués si vous avez tendance à ruminer. 

Comment réduire le stress et retrouver des règles “normales” ?


Pour éviter toutes les conséquences négatives liées au stress (dont le retard de règles), vous devez apprendre à vous relaxer. Il n’y a pas de recettes miracles, mais il y a quelques astuces qui peuvent vous aider à vous détendre. Voici notre sélection : 

  • Faites des promenades en plein air (avec des musiques ou un podcast que vous adorez) ; 
  • Pratiquez une activité physique (uniquement celles que vous aimez, ne vous forcez surtout pas) ; 
  • Vous faire faire un massage aux huiles essentielles (soit par votre chérie, soit par un professionnel) ; 
  • Sortez avec vos amies ; etc. 

En parallèle, évitez le café, l’alcool et le sucre, car ils activent le stress. 

 

 



Retour au blog