Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
calendrier règles

Est-ce normal d'avoir ses règles 2 fois dans le mois ?

Entre les crampes abdominales, les sautes d’humeur, les saignements , … Les menstruations sont rarement une partie de plaisir pour les femmes. Alors si vous avez vos règles deux fois dans le mois, ça peut être vécu comme une double peine. Sans oublier que ce phénomène n’est, a priori, pas normal. Ce qui peut ajouter de l’inquiétude supplémentaire en période de règles. Mais rassurez-vous, il existe une multitude de causes sans gravité expliquant des menstruations très rapprochées. Mademoiselle Culotte les a justement compilées dans cet article. 


Règles deux fois dans le mois - Pourquoi ? 


Si vous avez vos règles tous les 15 jours, il vaut mieux en comprendre la cause. Voici quelques explications possibles. 


Un cycle menstruel irrégulier


Les règles deux fois dans le mois sont caractéristiques d’un cycle menstruel irrégulier. De nombreuses femmes ont des règles irrégulières, parfois très rapprochées (seulement 15 jours) ou parfois très éloignées. Par exemple, des menstruations le 3 septembre et d’autres menstruations qui réapparaissent le 18 septembre. 

Ce phénomène est d’autant plus courant lors des phases transitoires. À savoir la puberté ou la préménopause. Dans le premier cas, la vie hormonale des jeunes filles commence. Il faut souvent attendre quelques mois (au moins 6) pour que les cycles menstruels se mettent véritablement en place. Dans le deuxième cas, c’est la fin de la vie hormonale qui se caractérise par de nombreux dérèglements. 

Qu’il s’agisse de vos premières règles, de la préménopause ou simplement d’irrégularité, n’oubliez pas d’utiliser votre culotte menstruelle pour vous protéger des éventuelles fuites. Et puis, si vous avez vos menstruations tous les 15 jours, mieux vaut porter une protection hygiénique confortable et efficace. 


Un cycle court 


En moyenne, le cycle menstruel des femmes est de 28 jours. Mais sur ce point, il n’y a aucune égalité. Certaines femmes ont des cycles longs qui durent plus de 30 jours, alors que d’autres ont des cycles courts qui durent 25 jours ou moins. Et justement, si vous avez un cycle court, vous aurez naturellement vos règles deux fois par mois. Si cette situation est habituelle et que vous ne souffrez d’aucune douleur particulière (autres que les crampes menstruelles et celles liées au syndrome prémenstruel - SPM), il n’y a pas lieu de s’inquiéter. 


Un changement de contraceptif


Qu’il s’agisse d’une méthode de contraception hormonale (pilule, stérilet hormonal, implant, …) ou non (comment le stérilet en cuivre), presque tous les contraceptifs impactent vos menstruations. Par exemple, le dispositif intra-utérin en cuivre provoque généralement des règles plus longues, plus abondantes, et plus douloureuses. Alors que le DIU hormonal ou la pilule contraceptive ont plutôt à réduire la durée des règles. 

Ainsi, si vous changez ou arrêtez votre mode de contraception, il se peut que vous ayez vos règles deux fois dans le mois. En principe, ce phénomène apparaîtra uniquement le premier cycle ; le temps que votre organisme s’habitue aux modifications hormonales. 

Bon à savoir : au-delà de vos méthodes de contraception habituelles, la prise de la pilule du lendemain peut aussi être à l’origine de menstruations très rapprochées. 


Le spotting 


Il est très fréquent d’avoir des saignements en dehors des règles. C’est ce qu’on appelle le spotting. Et il ne faut pas le confondre avec les vraies menstruations qui sont liées au détachement de la muqueuse utérine en début de cycle. 

À l’inverse, les pertes de sang avant ou après les règles peuvent être liées à plusieurs phénomènes. Voici les plus courants : 

  • L’ovulation
  • Une irritation du col de l’utérus ; 
  • Un polype ; 
  • Une contraception inadaptée. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces saignements, n’hésitez pas à consulter cet article. 


Une grossesse 


Le début de grossesse se caractérise par des nausées, une poitrine qui gonfle, des douleurs dans le bas-ventre, des saignements, … Bref tous les symptômes des règles sont aussi des symptômes de grossesse. Alors si vous avez eu des rapports sexuels non protégés dernièrement et vos règles deux fois dans le mois, il se peut que vous attendiez un enfant. Afin de vous en assurer, n’hésitez pas à faire un test de grossesse en pharmacie, et surtout, une prise de sang. Et pour mieux différencier règles et grossesse, cliquez sur ce lien. 


D’autres dérèglements hormonaux 


Par principe, les hormones (et plus précisément les oestrogènes et la progestérone) sont sécrétées selon un plan bien défini, permettant ainsi d’avoir une certaine régularité de cycle. Mais lorsque leur production est perturbée, le cycle menstruel l’est également. 

Or, les bouleversements hormonaux peuvent apparaître pour une multitude de raisons. Telles que : le stress, l’anémie, une perte de poids drastique, une activité physique trop intense, un jet lag, etc. Tous ces phénomènes “inhabituels” impactent votre cycle menstruel et peuvent provoquer des règles deux fois dans le même mois. Dès lors que la situation sera rétablie, vous retrouverez des menstruations normales. 

 

avoir ses regles deux fois dans le mois

 

Une pathologie 


Si les règles deux fois dans le mois sont, la plupart du temps, causées par des phénomènes naturels et sans gravité, elles peuvent aussi être liées à certaines pathologies, comme : 

  • L’endométriose ; 
  • Le syndrome des ovaires polykystiques ; 
  • Les problèmes de thyroïde ; 
  • Les polypes cervicaux ; 
  • Une infection sexuellement transmissible ; 
  • Un fibrome utérin. 

Faut-il consulter pour des règles trop rapprochées ? 


Des règles deux fois dans le mois peuvent être parfaitement normales. Cela dit, cette situation reste assez exceptionnelle. Si le phénomène se répète régulièrement, il devient alors nécessaire de consulter un médecin, un gynécologue ou une sage-femme. 

Par ailleurs, d’autres symptômes peuvent également vous alerter ; comme des douleurs intenses au niveau du bas-ventre, des douleurs lors de la miction ou des rapports sexuels, un flux très abondant (plus que d’habitude) avec des caillots.

Retour au blog