Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
sablier temps

Comment accélérer les règles ?

Que ce soit pour profiter d’une journée à la plage, d’un rendez-vous romantique ou simplement pour limiter les douleurs menstruelles, il existe de multiples raisons de vouloir accélérer les règles. Mais est-ce seulement possible ? Oui, à condition d’apprendre à stimuler l’utérus. On vous donne justement nos astuces. 


L’alimentation pour faire couler ses règles plus vite


Pour accélérer les règles, voici une liste d’aliments à consommer sans modération (ou presque) : 

  • Les fruits et les légumes contenant de la vitamine C : comme les oranges, le kiwi, la papaye, les baies, les poivrons (rouges ou verts), les brocolis, les choux de Bruxelles, etc. Grâce à leur teneur en vitamine C, ces aliments agissent sur la production d'oestrogène et progestérone. Ce qui signifie que votre utérus se contracte davantage, accélérant ainsi les flux sanguins en dehors de votre vagin
  • Le sirop de myrte : ce soin traditionnel iranien permet aussi de réduire la durée des règles. 
  • L’eau : il ne s’agit pas vraiment d’un aliment. Mais il est primordial de bien s’hydrater pour réguler la pression sanguine (minimum 1,5L d’eau par jour). 
  • Les vitamines B, le magnésium et le zinc : en plus de raccourcir les règles, ils agissent aussi contre les différents symptômes du syndrome prémenstruel. 

Les contraceptions hormonales pour des menstruations plus courtes 


Si la durée des règles est variable d’une femme à l’autre, il y a toutefois certains facteurs qui vont fortement influencer votre cycle menstruel. Et c’est notamment le cas des méthodes de contraception. Ainsi, le stérilet en cuivre a plutôt tendance à provoquer des règles plus longues, plus abondantes et plus douloureuses. C’est pas vraiment l’idéal si vous souhaitez accélérer vos règles. Pour cela, misez sur les moyens de contraception hormonaux, comme le stérilet hormonal, l’implant ou la pilule contraceptive. D’ailleurs, certains d’entre eux ne se contentent pas seulement de réduire la durée des menstruations. Ils peuvent même la supprimer totalement. 

Bon à savoir : ces différents modes de contraception agissent directement sur la production de vos hormones sexuelles en limitant leurs effets. Ainsi, même si du sang coule tous les mois à intervalles réguliers, ce n’est pas vraiment des menstruations, mais des hémorragies de privation. 

 

sablier temps

 

La phytothérapie ou le pouvoir des plantes 


Que ce soit pour soigner les douleurs de règles, pour se relaxer, pour se concentrer, … il y a toujours une plante miracle qui vous aide. Elles peuvent même accélérer les règles. Mais attention à choisir les bonnes plantes. Alors lesquelles ont ce pouvoir magique ? Voici une liste non exhaustive : 

  • La maca : en plus d’être une plante aphrodisiaque, la maca régule l’hypophyse et l’hypothalamus. Ce sont les hormones qui contrôlent le fonctionnement des ovaires. 
  • Le persil : En libérant de l’apiol et de la myristicine, le persil favorise la stimulation de l'utérus pour que les saignements coulent plus rapidement. 
  • L’achillée millefeuille : grâce à ses vertus hémostatiques, l’achillée millefeuille vous permet de réduire la durée des règles.

Pour profiter de leurs bienfaits, vous pouvez les consommer sous forme de tisane, d’épices ou d’huile essentielle


La bouillotte chaude pour accélérer les règles 


Vous pouvez utiliser ce remède pour soulager les crampes abdominales, mais aussi pour accélérer les règles. En effet, la chaleur a un pouvoir vasodilatateur qui permet d’augmenter le calibre des vaisseaux sanguins. Ce qui permet alors à votre flux menstruel de passer plus rapidement, et donc de réduire la période de règles. 

Si vous n’avez pas de bouillotte à la maison, sachez qu’un bon bain chaud vous permet aussi de profiter des mêmes vertus (avec la détente en prime). Et sinon, il y a la bouillotte menstruelle de Mademoiselle Culotte. 


L’orgasme pour éliminer plus rapidement la muqueuse utérine 


Faire l’amour pendant les règles est aussi une très bonne manière d’en réduire la durée. Et ça marche encore mieux lorsqu’il y a orgasme. Et oui, à cet instant, votre utérus se contracte, favorisant ainsi l’élimination de l’endomètre. En plus, cela vous permet d’accélérer vos règles tout en prenant du plaisir. 


Le sport pour favoriser la circulation du sang


Faire du sport en période de règles, très peu pour vous ! Et pourtant, la pratique d’une activité physique présente de nombreuses vertus à cette étape de votre cycle menstruel (et tout au long du mois d’ailleurs). 

En effet, le sport agit à plusieurs niveaux : 

  • une activation des muscles du plancher pelvien ; 
  • une stimulation de la production hormonale , 
  • une accélération de la circulation du sang.

Grâce à cette triple action, vous pouvez accélérer vos règles, et même réduire l’intensité des crampes menstruelles. Alors pourquoi se priver ? 


L’acupuncture pour libérer les tensions 


Cette médecine traditionnelle chinoise libère des noeuds de tension grâce à des aiguilles fines placées sur différents points de pression. En fonction de vos objectifs, l'acupuncteur va placer les aiguilles à différents endroits de votre corps. Cela permet, par exemple, de soulager  les maux de tête, les ballonnements, les douleurs dans le bas ventre. Mais aussi de stimuler l’utérus. Et donc, d'accélérer les règles. 

N’hésitez pas à tester une ou plusieurs de ces techniques et vérifier leur efficacité. En effet, il se peut qu’elles fonctionnent sur vous, mais pas sur vos amies, ou inversement. Il convient de trouver la méthode qui vous correspond le mieux. 

Par ailleurs, sachez que ces différentes méthodes ne sont pas forcément prouvées scientifiquement. En revanche, elles reposent sur l’expérience de milliers de femmes, qui, elles aussi, souhaitent accélérer leurs règles. 

Astuce bonus : et pour vous aider à mieux vivre vos règles (sans forcément raccourcir leur durée), il y a aussi la culotte menstruelle. Grâce à elle, vous oubliez tous les tracas des protections hygiéniques traditionnelles. 

Retour au blog