Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
Pourquoi mon cycle menstruel est-il très long ?

Pourquoi mon cycle menstruel est-il très long ?

En matière de durée du cycle menstruel, il n’y a pas de règles. Certaines ont leurs menstruations tous les 28 jours, d’autres plusieurs fois dans le mois, et d’autres tous les deux mois. Et justement, des cycles menstruels trop longs peuvent parfois être inquiétants. Alors qu’est-ce qui est normal ? Qu’est-ce qui l’est moins ? Pourquoi les périodes de règles sont si espacées ? Et comment mieux gérer un cycle menstruel très long ? Mademoiselle Culotte répond à toutes vos questions. 


La durée normale d'un cycle menstruel


Avant de rentrer dans les détails du cycle menstruel très long, il faudrait peut-être savoir à partir de quand on le qualifie de très long. Autrement dit, c’est quoi un cycle menstruel “normal” ? Communément admis par les médecins et scientifiques, la durée normale d’un cycle est de 28 jours. Mais si vous avez un cycle de 31 jours, ce n’est pas pour autant qu’il est anormal. En général, les variations de cycles peuvent aller de 21 à 35 jours. Au-deçà ou au-dessus, le cycle devient trop court ou trop long. 

Bon à savoir : même si vous avez un cycle régulier, cela ne signifie pas forcément que vous aurez tout le temps vos règles après 28 jours. Il se peut qu’un mois vous les ayez après 27 jours, puis 29 jours, puis 28 jours, etc. Il y a donc aussi des variations de durée de cycle au cours de la vie hormonale de chaque femme. C’est normal. Sauf si ces variations sont excessives. 


Les facteurs hormonaux affectant la longueur du cycle menstruel


La durée des cycles est avant tout une affaire d’hormones. En effet, ce sont les variations d’hormones qui déclenchent les différentes phases : 

  • Vous commencez la phase folliculaire avec un haut taux d'oestrogènes. 
  • Lorsque celui-ci atteint son apogée, l’ovulation démarre. 
  • À partir de là, la progestérone explose alors que les oestrogènes ralentissent (phase lutéale). 
  • Et quand les progestérones commencent à diminuer, le cycle redémarre. 

Mais il arrive que certaines femmes aient des taux d’oestrogènes ou des progestérones très élevés ou très bas. Ce qui va avoir une incidence sur l’ovulation, la phase lutéale ou folliculaire. Ainsi, tout déséquilibre hormonal va forcément avoir une incidence sur la durée du cycle, provoquant parfois des cycles très longs. 

 

cycle tres long


Les facteurs externes pouvant allonger le cycle menstruel


Si les variations hormonales affectent la durée du cycle menstruel, ce sont les divers événements de la vie qui peuvent perturber vos taux d’hormones, tels que : 

  • Une perte drastique de poids : si vous perdez trop de poids trop rapidement, votre corps devra limiter son énergie au strict nécessaire. La production d’hormones n’en faisant pas partie, votre cycle menstruel sera momentanément interrompu (ou du moins prolongé). 
  • Un niveau d’activité physique trop intense : comme pour les pertes de poids trop rapide, le corps va économiser toute son énergie pour les efforts intenses que vous lui demandez.
  • Un niveau de stress maximal : en période d’anxiété, votre corps sécrète du cortisol en grande quantité. Cette hormone va aussi affecter vos autres hormones, dont la progestérone et l’oestrogène. 
  • Un jet lag : comme son nom l’indique, le cycle menstruel est cyclique. Il a besoin de régularité. Si vous le soumettez à des variations importantes de rythme de vie, il sera fortement perturbé. Ce qui peut provoquer un cycle menstruel trop long. 

Les conditions médicales pouvant entraîner des cycles menstruels très longs


Même si la plupart du temps, un cycle menstruel très long est lié aux variations hormonales, il se peut aussi qu’une pathologie soit derrière. Voici les principales : 

  • Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) : cette maladie se caractérise par une surproduction de testostérone, atténuant ainsi les hormones sexuelles féminines. Bien souvent, les femmes souffrant de SOPK n’ovulent pas ou très peu. Ce qui conduit irrémédiablement à des cycles menstruels très longs. 
  • L'endométriose : lorsque l’endomètre se développe en dehors de la paroi utérine, comme les trompes de Fallopes, le vagin, … Ce qui cause des douleurs des règles extrêmement intenses, et parfois une irrégularité du cycle. 
  • Les troubles de la thyroïde : la thyroïde, c’est l’organe qui régule l’ensemble de vos hormones. Alors évidemment, si celle-ci est perturbée, votre cycle menstruel le sera également. 

Alors si vous subissez l’un des symptômes susmentionnés, n’hésitez pas à consulter votre gynécologue ou médecin traitant. 


Nos conseils pour mieux gérer votre cycle menstruel long


Les cycles menstruels très longs, c’est aussi et surtout une certaine imprévisibilité quant à l’arrivée des prochaines règles. Alors pour ne pas être prises au dépourvu avec une vilaine tache sur le pantalon, pensez à porter une culotte menstruelle. 

Sinon, on vous conseille également de suivre la périodicité de vos règles. Ça vous permettra d’anticiper les prochaines, même si elles arrivent après plus de 28 jours. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser une application de suivi menstruel. On vous a concocté une liste sur ce lien. 

Et si ces irrégularités deviennent problématiques, consultez un professionnel de santé afin qu’il vous prescrive un traitement spécifique. 

Vous l’aurez compris, avoir un cycle menstruel très long est souvent normal et lié aux événements de la vie. Cela dit, il peut aussi être causé par une pathologie un peu plus sérieuse. Auquel cas, un suivi médical est recommandé. 

Retour au blog