Découvrir Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
retard de regles

Retard de règle de 2 ou 3 jours : on vous explique tout

Habituellement réglée comme une horloge, vous avez, ce mois-ci, un retard de règles de 2 ou 3 jours ? Il n’y a pas encore de raisons de vous inquiéter, ni d’aller courir chercher un test de grossesse. À la place, prenez le temps de comprendre l’origine de ce petit décalage. Mademoiselle Culotte vous propose justement un guide des causes possibles d’un tel retard dans vos menstruations, avec en bonus tous nos conseils. 


Qu'est-ce qu'un retard de règle de 2 ou 3 jours ?


Pour celles qui ont un cycle irrégulier, un retard de règles de 2 ou 3 jours est absolument normal. Mais pour celles qui ont leurs menstruations tous les mois à la même date, le moindre décalage peut vite devenir inquiétant. Surtout si vous n’avez pas d’écoulements sanguins, ni quelques symptômes du syndrome prémenstruel (SPM), comme un mal de ventre. 

Alors faut-il courir à la pharmacie pour aller chercher un test de grossesse ? Pas encore ! En réalité, un retard de menstruations de 3 jours ou moins est tout à fait normal, même si vous avez un cycle menstruel régulier. Il s’agit simplement d’un décalage de l’ovulation, qui va forcément impacter le prochain jour d’arrivée des menstrues. 

Cependant, si le retard des règles dépasse 5 jours, il se peut que cela soit lié à une grossesse, ou l’un des nombreux autres facteurs expliquant le décalage.

Et pour celles qui ont un cycle menstruel irrégulier, il est beaucoup plus difficile de définir un retard de règles. Alors pour rester alerte quant à une éventuelle grossesse, bouleversement hormonal ou maladie, on vous conseille d’adopter une application de suivi menstruel. Ça vous permettra de mieux comprendre votre cycle. 


Quelles sont les causes possibles d'un retard de règle ? 


Si le retard de règles de 2 ou 3 jours est tout à fait normal et sans aucune gravité, c’est quand même bien de savoir pourquoi il apparaît. Alors voici les facteurs de décalage les plus fréquents : 

  • Une grossesse : un oubli de pilule, un rapport non protégé, et vous voilà enceinte. Si la grossesse non désirée est la première inquiétude des femmes qui connaissent un retard de règles, c’est pourtant loin d’être la seule cause possible.
  • Une variation de poids : si vous avez pris ou perdu beaucoup de poids rapidement, il se peut que votre corps soit tout chamboulé. Et cela se répercutera directement sur la date d’arrivée de vos prochaines règles. En particulier pour les pertes de poids importantes avec des carences. Celles-ci peuvent se traduire par une interruption momentanée des menstruations. Le retard de règles ne sera plus seulement de 2 ou 3 jours, mais plutôt de 10 jours, 1 mois ou plus. On parlera alors d'aménorrhée. 
  • Un stress : le stress et l’anxiété ont des effets directs sur les hormones. Plus précisément, le cortisol. Cette hormone du stress va affecter la production d’oestrogène et de progestérone, et perturber vos cycles. 
  • Un changement de contraception : des dérèglements passagers sont normaux après la modification. Mais s’ils perdurent, il se peut que le nouveau contraceptif soit mal dosé.  
  • Un voyage longue distance : en cas de décalage horaire et de changements de routine, l’organisme est sens dessus dessous. Ce qui provoque des règles irrégulières pour les prochains cycles. 
  • Une pathologie : plusieurs maladies peuvent provoquer des retards de règles, comme un problème de thyroïde, un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), une ménopause précoce, une anomalie de l’utérus ou des ovaires, etc…
  • La puberté et la ménopause : ces deux grandes périodes de bouleversements hormonaux se traduisent très souvent par des cycles irréguliers. 
  • Une pratique sportive intense : les athlètes qui pratiquent le sport à haute intensité ont généralement des cycles très capricieux. Le corps conserve son énergie pour les activités physiques, délaissant ainsi d’autres fonctions normales de l’organisme, comme le cycle menstruel.  Ce qui explique les retards menstruels

 

 

Comment identifier les causes d’un retard de règles ? 


Pour connaître l’origine du retard de règles, il y a plusieurs tests possibles : 

  • Le test de grossesse : à faire si vous avez eu un rapport non protégé ou un doute quant à la méthode de contraception. Mais si vous avez seulement un retard de règles de 2 ou 3 jours, il ne sera pas forcément très fiable. Avec si peu de recul, les faux négatifs sont très courants. Nous vous recommandons donc d’attendre 5 jours à une semaine de retard.
  • Les examens sanguins : c’est la meilleure manière de confirmer ou d’infirmer une grossesse. Ici, pas de faux négatif, puisqu’ils vérifient les niveaux hormonaux et autres indicateurs de santé. 
  • L’échographie pelvienne : pour évaluer la santé des organes reproducteurs (ovaires, utérus, vagin). Cela permet notamment de diagnostiquer le syndrome des ovaires polykystiques.  

Quand consulter un médecin ?


Avec un retard de règles de 2 ou 3 jours, il n’est pas nécessaire de consulter un professionnel de santé. En revanche, si le retard dépasse une semaine, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin traitant, gynécologue ou sage-femme. 

C’est d’autant plus important dans les cas suivants : 

  • vous ressentez des symptômes inhabituels (douleurs intenses, nausées, fièvre) ; 
  • vous avez des antécédents de cycles irréguliers ou de problèmes de santé reproductive.

Le professionnel de santé effectuera alors les diagnostics nécessaires, notamment l’échographie pelvienne et/ou la prise de sang. 


Comment traiter un retard de règles ? 


Qu’il s’agisse d’un retard de règles de 2, 3 ou 10 jours, ce n’est jamais très agréable d’être dans l’attente d’un écoulement sanguin. Alors voici nos astuces pour mieux le gérer. 

  • Modifier son mode de vie : notamment via une alimentation équilibrée et une activité physique modérée.
  • Adopter une routine stable : le corps aime la routine, pas les changements trop brusques. Alors après un voyage aux Bahamas ou une période de travail super intense, pensez à retrouver vos petites habitudes. Et surtout, essayez de manger et de dormir tous les jours à la même heure. 
  • Réduire le stress : pratiquez la méditation, le yoga, profitez de sorties entre copines, lisez, jouez du piano, … Faites des activités qui vous font du bien et vous éloignent des tracas quotidiens. 
  • Suivre son cycle : les applications de suivi sont idéales pour cela. Et sinon, vous pouvez toujours utiliser un calendrier menstruel. 
  • Prendre des traitements médicaux : ils peuvent être utiles dans le cadre de certaines pathologies, comme la thyroïde, le SOPK ou la ménopause précoce. 

Pendant tout ce temps, n’oubliez pas vos culottes menstruelles. 

Et surtout, ne paniquez pas ! Un retard de règles de 2 ou 3 reste parfaitement normal. Ce n'est que si le décalage se prolonge qu'il faudra consulter un médecin. 

Retour au blog