Mademoiselle Culotte : la première marque française 🇫️🇷️ à avoir rendu la culotte menstruelle accessible à toutes les femmes.
Comment stopper les fuites urinaires chez l'adulte ?

Comment stopper les fuites urinaires chez l'adulte ?

Cette semaine, l'équipe Mademoiselle Culotte a décidé de parler d'un sujet encore parfois tabou : les fuites urinaires. Ce trouble, autrefois exclusivement associé pour femme ayant atteint un certain âge peut subvenir tout au long de la vie. Pour en finir avec les clichés et vous permettre de trouver les bonnes solutions, nous avons mené nos propres investigations.

Dans les quelques paragraphes qui suivent, vous découvrirez les causes et les symptômes des fuites urinaires. Nous faisons également le point sur les meilleures solutions de protection disponibles sur le marché. Pour finir, vous découvrirez à quel point la rééducation du périnée peut être importante pour lutter contre ce type de troubles. Elle ne s'adresse pas seulement aux femmes qui ont eu des enfants et pourra être effectuée à tous les âges.

Les fuites urinaires : qu’est-ce que c’est ?

Les symptômes des fuites urinaires 

Pour le terme de fuite urinaire, l’Assurance Maladie propose la définition suivante : “L'incontinence urinaire est la perte involontaire des urines par l'urètre”. Il est important de comprendre qu'il pourra s'agir de fuites plus ou moins importantes. Inutile de vider l'intégralité de sa vessie pour considérer que l'on a des fuites urinaires. 

La plupart du temps, le phénomène des fuites urinaires intervient quand on a très envie d'uriner, et qu'il devient impossible de se retenir. Elles peuvent aussi survenir lorsqu'on contracte ses abdos. Les éternuements, les fous rires et les quintes de toux peuvent ainsi devenir un véritable cauchemar. 

Si vous êtes vous-même dans ce genre de situation, n'hésitez pas à lire les quelques lignes qui suivent. Cela vous permettra de trouver des solutions qui vous correspondent le mieux, pour trouver une protection et résoudre les problèmes d'incontinence.

Les clichés sur l’incontinence urinaire

Avant de poursuivre notre rédaction, il était important pour notre équipe de revenir sur certains clichés. L'incontinence urinaire n'est pas seulement réservée aux femmes d’un certain âge. Des jeunes femmes peuvent parfaitement souffrir de ce type de trouble. Par ailleurs, la grossesse n'est pas non plus l'explication exclusive de l'apparition des fuites urinaires. Certaines femmes n'ayant jamais eu d'enfant rencontrent ce genre de problème.

Quelles que soient les causes supposées de votre incontinence, nous vous conseillons de consulter un professionnel de santé. Un gynécologue, une sage-femme ou un médecin seront les mieux placés pour vous donner les causes de l'incontinence. Dans certains cas, il pourra s'agir d’un symptôme lié à une pathologie. Vous devez impérativement vous assurer que les fuites urinaires ne soient pas les conséquences d'une maladie, avant de tenter de les résoudre par des moyens communs.

Les causes des fuites urinaires 

Le relâchement du périnée après un accouchement 

Pour de nombreuses femmes, les fuites urinaires proviennent d'un relâchement du périnée suite à une grossesse. Le périnée est l'ensemble des muscles qui permettent le maintien des organes tels que l'utérus ou encore la vessie. Pendant la grossesse, le poids du bébé vient entraîner un relâchement de ce dernier. Il est important de souligner que l'accouchement par voie basse n'est pas la cause exclusive d'une perte de tonicité du plancher pelvien. Ainsi, les femmes ayant subi une césarienne peuvent elles aussi rencontrer des problèmes de relâchement du périnée. Des séances de rééducation du périnée sont donc recommandées, quel que soit le type d'accouchement pratiqué.

Pour pouvoir rééduquer son périnée, il faudra attendre un minimum de 6 semaines après l'accouchement. Le début de ce genre de processus reste soumis à l'approbation de la part des professionnels de santé qui vous suivent. Le gynécologue, la sage-femme ou le médecin s’étant occupé de vous après votre accouchement devra vous donner son accord. 

Les femmes ayant subi une épisiotomie ou une césarienne devront par exemple parfois attendre plus de 6 semaines. Nous soulignons aussi le fait que la rééducation du périnée peut avoir lieu tout au long de la vie d'une femme. Si vous avez accouché il y a plusieurs années, peut-être même il y a plusieurs décennies, il est toujours possible de travailler ce groupe musculaire !

Le manque de sport cause des incontinences

Comme indiqué dans nos précédentes explications, le périnée est un ensemble de muscles. Il convient donc de le travailler pour assurer sa tonicité tout au long de la vie. Il est assez fréquent que des femmes n'ayant jamais eu des activités physiques et sportives régulières subissent des problèmes liés à cette partie de leur corps. Parmi les plus courants, on retrouve les fuites urinaires, ou des troubles plus graves comme la descente d'organes.

Ici aussi, il est parfaitement possible de trouver une pratique sportive qui vous plaît au cours de votre vie. Si vous ne souhaitez pas faire du sport, il sera possible d'entamer des séances de rééducation du périnée, et d'effectuer des exercices ciblés et réguliers.

L’âge explique-t-il les fuites urinaires ?

L'âge peut effectivement expliquer l'arrivée des fuites urinaires. Vous l'aurez compris, il ne s'agit néanmoins pas de la seule cause constatée pour les incontinences. Avec le temps qui passe, les muscles sont plus difficiles à tonifier. Il est donc très important de maintenir une activité physique et sportive régulière. Il sera éventuellement possible de ne pratiquer que des exercices ciblés sur le périnée. De nombreuses personnes âgées choisissent de pratiquer le pilate. Cette gym douce permet de renforcer les muscles en profondeur. Elle serait par ailleurs véritablement bénéfique pour les muscles du périnée. Il sera possible de retrouver une tonicité suffisante pour tourner le dos au problème d'incontinence. Un entretien régulier permettra ensuite de ne plus rencontrer ce type de trouble.

Comment se protéger des fuites urinaires ?

Les serviettes et protèges slip 

On les voit partout à la télé, les serviettes hygiéniques et autres protèges-slip doivent vous protéger face aux futurs nerfs. Il n’en reste pas moins que ce type de protection hygiénique n'importe qu'une protection très superficielle. La plupart du temps, elles sont adaptées à de petites fuites urinaires. Leur absorption ne permet effectivement pas d'assurer le confort quotidien des personnes souffrant de fuites importantes.

Par ailleurs, si vous avez déjà lu l'un de nos articles sur le sujet, ce genre de protection est régulièrement sujet à controverse. Certains produits chimiques utilisés pour blanchir le coton absorbant sont notamment pointés du doigt par les associations de consommateurs. Il ne s'agit donc pas forcément d'une solution très recommandée, du point de vue du respect du corps et de l'intimité. Si vous devez choisir ce type de protection, nous vous conseillons de miser impérativement sur les produits bio, et dont vous pouvez consulter la composition.

Les couches pour l’incontinence

Démarre que comme Tena, Always ou encore Saforelle propose des couches pour l'incontinence. Autrefois réservé exclusivement aux personnes âgées, ce type de solution semble séduire de plus en plus de femmes de tous les âges. Si le confort est au rendez-vous, la discrétion, elle, l’est un peu moins. En effet, sous certains vêtements, il sera possible de deviner la protection. Il est également parfois possible de retrouver certaines substances sujettes à controverse, au même titre que dans les serviettes hygiéniques et les protèges-slip. 

Les culottes menstruelles pour faire face aux fuites urinaires 

Chez Mademoiselle Culotte, nous proposons des culottes menstruelles parfaitement indiquées pour la gestion des fuites urinaires. Il s'agit de sous-vêtements lavables, adaptés à toutes les morphologies. Il vous suffira de porter votre culotte comme une lingerie classique. Les quatre couches de tissu qui la composent permettent d'absorber la totalité des fuites urinaires. La quatrième couche, celle située en extérieur de la culotte, est absolument intraversable. Vous n'aurez donc pas de problème de tâches ou de débordement dans la journée.

L'avantage de ce style de sous-vêtements, c'est que vous pourrez le laver à la main ou à la machine. Si vous l'utilisez pendant les règles, il vous suffira de rincer la culotte pour enlever l'excédent de sang avant de la glisser dans la machine à laver. Un lavage classique avec une lessive la plus naturelle possible vous suffira à l'entretenir. Cette solution est par ailleurs la plus économique du marché, puisque chaque produit pourra être conservé pendant plusieurs années. Il s'agit également d'un geste non-négligeable pour la planète, puisque vous tourner le dos à des protections jetables que vous utilisez peut-être chaque jour.

Comment arrêter les fuites urinaires ?

La rééducation du périnée avec un gynécologue

La rééducation du périnée est une solution souvent adaptée pour stopper les fuites urinaires. Comme indiqué dans nos précédentes explications, c'est le relâchement de ce groupe musculaire qui explique la plupart des phénomènes d'incontinence urinaire. Les séances pourront être suivies avec un gynécologue ou une sage-femme.

De façon très concrète, le professionnel de santé vous permet de prendre conscience de vos muscles, en vous apprenant à les serrer successivement. S'ensuivent des exercices pour muscler cette partie de votre corps. Ils pourront être exécutés à l'aide des doigts du praticien ou grâce à une sonde. Cette deuxième solution peut éventuellement utiliser l'électrostimulation pour vous permettre d'aller plus vite et de resserrer plus intensément les muscles du périnée.

Grâce à cette rééducation, vous pouvez retrouverez un certain confort de vie, en n’ayant plus de problèmes de fuite urinaire. Il s'agit également pour les femmes d'une opportunité de bénéficier de plus de sensation lors des rapports sexuels. Des muscles très relâchés peuvent entraîner une perte du plaisir ressenti. Par ailleurs, l'appel à un professionnel de santé vous garantit de bien aller au bout des capacités de votre périnée. Il saura vous dire quand vous n'aurez plus besoin de séances. La plupart du temps, une dizaine d'entrevues avec un gynécologue ou une sage-femme suffisent. Il faudra ensuite réaliser des exercices régulièrement pour entretenir le travail effectué.

Les boules de geisha : un allié santé redoutable

Pour celles qui n'ont pas le temps de consulter un professionnel de santé, ou qui se sentent gênées de le faire, il existe des solutions à mettre en place chez soi. Les boules de geisha sont souvent perçues comme un jouet coquin pour adultes. Elles sont à la base conçues pour permettre de resserrer les muscles du périnée.

Pour les utiliser dans ce cadre, il suffira de les insérer à l'intérieur du vagin, à l'aide de lubrifiant à base d’eau. En les portants 20 à 30 minutes par jour, on enclenche ce qu'on appelle un processus de musculation passive. Par automatisme, les muscles du périnée vont venir serrer les boules de geisha pour les empêcher de tomber. Il est conseillé de porter les boules de geisha au cours d'une activité. Il pourra s'agir de marche, ou encore de votre ménage quotidien. Cela permet d'activer davantage les muscles. Les résultats sont absolument saisissants, puisque en effectuant ce travail de façon journalière, le périnée peut être remusclé en seulement quelques semaines.

Les grandes marques s'emparent de la tendance des boules de geisha. Il sera même possible d'en trouver avec des applications connectées à votre smartphone. Cela vous permettra d'effectuer des exercices de contraction, pour accroître l'effet de ce genre d'objet. Il en existe aussi des kits, composés de plusieurs boules de geisha avec des poids progressifs. Vous pourrez ainsi tonifier ce groupe musculaire sans même sortir de chez vous. Vous verrez des effets extrêmement rapides sur les problèmes de fuites urinaires. S'agissant d'un objet pénétrant, nous vous conseillons néanmoins de toujours bien nettoyer vos boules de geisha, pour ne rencontrer aucun trouble gynécologique.

Peut-on se faire rembourser les culottes pour l'incontinence ?

Le remboursement des culottes incontinence par la Sécurité Sociale

La Sécurité Sociale ne rembourse pas les culottes prévues pour protéger de l'incontinence. Dans quelques rares cas, il sera possible de profiter de l'aide personnalisée à l'autonomie. C'est elle qu'on appelle aussi l’APA pourra être attribuée sur dossier. La plupart du temps, il faudra justifier de certaines pathologies pour pouvoir profiter d'un forfait permettant de s'offrir des protections contre l'incontinence. Les personnes en ALD peuvent notamment profiter de ce type d'aide.

Pour celles qui ne peuvent pas les percevoir, l'investissement dans des culottes menstruelles est un investissement sur le long terme. Vous n'aurez par la suite pas à racheter de protections jetables, pour lesquelles une participation financière vous sera presque systématiquement demandée. Si dans d'autres pays d'Europe les protections sont remboursées, nous espérons que la France prendra prochainement ce virage. Cela permettra de lutter contre un phénomène de précarité lié à l'hygiène, chez les personnes n’ayant pas les moyens de s’offrir ce dont elles ont besoin.

Les mutuelles remboursent-t-elles les culottes pour les fuites urinaires ?

Comme évoquées dans l'un de nos précédents articles, les mutuelles proposant des remboursements pour les culottes menstruelles sont assez rares. Il sera néanmoins possible de profiter de ce type de forfait, si la vôtre le propose. Vous pourrez acheter des culottes menstruelles pour faire face aux problèmes d'incontinence et de fuites urinaires. 

Certaines mutuelles se sont emparées du problème et proposent un remboursement total ou partiel des protections pour les fuites urinaires. 

Quels que soient les problèmes de fuites urinaires que vous rencontrez, l'équipe Mademoiselle Culotte vous souhaite de trouver la solution qui vous convient. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des doutes sur la compatibilité de nos produits avec votre problème.

Retour au blog