Relation mère-fille et menstruations : dialoguer avant tout ! – Mademoiselle Culotte

Relation mère-fille et menstruations : dialoguer avant tout !

Naturellement, la mère est souvent celle qui aborde pour la première fois le sujet des règles avec sa fille. Chaque situation peut néanmoins être différente, puisque dans certaines familles, le rapport au corps reste tabou. Cet article s'adresse aux mères qui souhaitent aborder le sujet et aux filles, qui ne savent pas à qui poser leurs questions. Nous avons décidé de vous en dire plus sur la relation mère-fille qui peut se créer autour des règles. Cet article est aussi l'occasion de rappeler que ce schéma n'est pas le seul à exister. Nous écrirons prochainement à l'article, qui permet de préparer les papas et les autres proches à l'arrivée des règles d'une jeune fille.

Culotte menstruelle ados

Le rôle de la mère à l’arrivée de menstruations

Le rôle de la figure féminine de la maison par excellence, du point de vue des menstruations, est absolument incontournable. La plupart du temps, c'est vers la mère que se tourne la jeune fille qui se pose des questions à ce sujet. Il est fort possible que ce dernier ait été abordé avant l'arrivée des premières règles. Il s'agit du contexte idéal, puisqu'il permet à la jeune fille de se préparer à l'un des plus grands changements de son corps au moment de l'adolescence.

Lorsque les règles arrivent tôt, ou que le sujet n'a jamais été mis sur la table, il n'est jamais trop tard. Lors de l'arrivée des premières règles, il appartient à la mère d'expliquer ce phénomène pour le dédramatiser. Chez Mademoiselle Culotte, nous sommes même convaincus que les premières règles doivent être sacralisées de la plus belle façon qui soit. En rappelant à votre ado que c'est grâce à ce phénomène qu'elle pourra peut-être un jour avoir des enfants, vous lui permettez de l'accueillir de façon positive.

Informer son enfant, c'est aussi lui parler des éventuels désagréments au moment des règles. L'ouverture du dialogue est aussi indispensable, pour pouvoir cerner des douleurs anormales, ou encore d'éventuelles appréhensions.

La mère est-elle seule à assumer la question des règles ?

Le rôle des autres proches

La mère n'est bien entendu pas la seule à pouvoir assumer la question des règles. Les questions peuvent être posées à d'autres proches comme une sœur, une cousine ou encore une tante. Les amis sont aussi ceux qui permettent d'obtenir des réponses à des questions. D'une manière générale, il est important que les proches restent ouverts à la discussion sur cette thématique. Qui sait, votre ado se tournera peut-être vers son papa vers une figure masculine avec laquelle elle se sent à l'aise.

L'adolescente pourra se tourner vers la personne avec qui elle se sent la plus à l'aise. Il est parfois difficile de parler de sexualité ou de son corps avec sa maman. Toutes les oreilles attentives et bienveillantes sont donc les bienvenues.

Le corps enseignant, les professionnels de santé et le planning familial

Les cours de SVT, les interventions dans les collèges et la possibilité de se rendre dans un planning familial sont aussi les alliés de celles qui se posent des questions sur les règles. Il est même possible d'en parler à un médecin traitant de demander à consulter un gynécologue. Vous l'aurez compris, il existe de nombreuses personnes dont le travail d’information à ce sujet est le métier. En tant que parent, n'hésitez pas à vous reposer sur ceux qui vous entourent pour préparer l'arrivée des règles et créer un dialogue à ce sujet si vous n'y parvenez pas. Aux jeunes filles qui lisent cet article, vous pouvez aussi vous tourner vers ceux qui vous entourent, si vous ne pouvez/souhaitez pas poser vos questions à la maison.

Parler des règles pour la première fois

À quel âge faut-il commencer à parler des règles à sa fille ? 

N'hésitez pas à parler des règles le plus tôt possible dans la vie des petites filles. C'est en organisant de l'arrivée de ce grand changement, qu’elle pourra s’y préparer. Nous soulignons aussi le fait que la puberté arrive tôt pour certaines jeunes filles. Il est donc assez risqué d'attendre la préadolescence pour évoquer le sujet des règles. Selon certains pédopsychiatres, il est parfaitement possible de commencer à en parler entre 3 et 6 ans, en expliquant ce qui se passe sur votre propre corps.

Comment aborder le sujet des règles avec sa fille ?

Pour aborder le sujet des règles, nous vous conseillons tout simplement de raconter votre propre expérience de ces dernières à votre fille. Vous pouvez également évoquer des anecdotes qui sont arrivées à des amies à vous. Il s'agit de sortir du cours de SVT théorique, que votre enfant suivra à l'école. Vous pouvez lui apporter beaucoup, en lui donnant des conseils pratiques, qui permettent de dédramatiser cet événement.

Pour beaucoup de mamans, la question du choix de la protection hygiénique se pose au moment de l'arrivée des premières règles. Chez Mademoiselle Culotte, nous avons choisi de créer une rubrique dédiée à la culotte menstruelle pour adolescente. Cette solution naturelle, écologique et non invasive peut véritablement permettre aux jeunes filles de mieux vivre leurs premières règles. Fini le stress de la serviette hygiénique qui se remplit trop vite, la période des menstruations se déroule comme n'importe quelle autre période du mois. Nous vous souhaitons de tout cœur que l'arrivée des premières règles de votre enfant se passe bien, et que vous réussissiez à trouver les bons mots. De nombreux acteurs du domaine de l'éducation et de la santé sont là pour vous aider. L'arrivée des menstruations est l'une des plus belles transmissions que vous pouvez faire à votre enfant.