Stérilet en cuivre et règles : Quelles sont les conséquences ? – Mademoiselle Culotte

Quel est l'impact du stérilet en cuivre sur les règles ?

Implant, patch contraceptif, pilule, anneau vaginal, dispositif intra-utérin, préservatif, … Les femmes disposent d’un large choix de méthodes pour ne pas tomber enceintes. Chaque mode de contraception a ses propres avantages et ses effets indésirables. C’est notamment le cas du stérilet en cuivre. Plébiscité par de nombreuses femmes pour sa simplicité et son efficacité, il impacte fortement notre organisme. Et en particulier nos menstruations. Alors quel est l’impact du stérilet en cuivre sur les règles ? Et surtout, quelles solutions ? Les réponses sont ici. 


Qu’est-ce que le stérilet en cuivre ? 


Parmi les méthodes de contraception les plus courantes, il y a le dispositif intra-utérin (DIU) que l’on appelle également le stérilet. Celui-ci existe sous deux formes : le stérilet hormonal et le stérilet en cuivre. Dans cet article, nous allons nous intéresser principalement au second. Et pour cause, il impacte nos menstruations. Mais avant de voir comment se comportent vos règles après la pose d’un stérilet en cuivre, commençons par comprendre le fonctionnement et la pose de ce dispositif. 


Le fonctionnement 


Le stérilet en cuivre se présente sous la forme d’un T que l’on insère dans le vagin. Avec une longueur d’environ 3 centimètres, il est composé de plastique souple et d’une tige recouverte d’un fil de cuivre. 

Cette matière est utilisée pour son effet neutralisant contre les spermatozoïdes. En effet, le stérilet en cuivre les empêche de se déplacer jusqu’à l’ovule. Dans le même temps, il fixe l’ovule dans l’utérus afin de bloquer la fécondation. C’est donc un moyen de contraception ultra efficace pour les femmes qui ne veulent pas (ou plus avoir d’enfant) dans l’immédiat. D’ailleurs, l’efficacité du stérilet en cuivre est renforcée à mesure que la teneur en cuivre augmente (en général, entre 375 à 380 mm² de cuivre). 


Bon à savoir : si ce dispositif intra-utérin agit directement sur l’ovule, vous aurez toujours vos règles avec un stérilet en cuivre. 


La pose 


Avec le stérilet en cuivre, vous n’avez pas besoin de penser tous les jours à votre contraception. Mais avant de gagner cette tranquillité d’esprit, il faut passer par la pose du dispositif intra-utérin. Celle-ci se déroule en deux étapes. 

D'abord une première consultation avec votre médecin ou gynécologue est prévue. Il s’agit la plupart du temps d’une visite de contrôle permettant au praticien de s’assurer qu’il n’y ait pas de contre-indications, comme une grossesse, une endométriose, une malformation utérine, une intolérance au cuivre ou une infection génitale. 

Si vous ne présentez aucune de ces pathologies, une deuxième consultation est programmée pour l’intervention. La plupart du temps, la pose du stérilet en cuivre est effectuée pendant les règles (à la fin, lorsque le flux est léger). Cela permet à la fois de s’assurer que vous n'êtes pas enceinte et de faciliter l’introduction du dispositif puisque le col de l'utérus est déjà ouvert. Dès lors, le gynécologue (ou la sage-femme) se charge d’introduire un inserteur dans l’utérus en passant par le vagin. Ce passage peut être douloureux. Mais rassurez-vous,cela ne dure que quelques secondes. 

Sachez toutefois que ce dispositif provoque une réaction inflammatoire chronique de l'endomètre. Celle-ci est particulièrement forte après la pose du DIU. Vous ressentirez alors des contractions de l’utérus plus fortes que pendant les menstruations. Dans ce cadre, votre gynécologue peut vous prescrire des anti-inflammatoires. Par ailleurs, il est possible que vous ressentiez un inconfort les jours suivant l’intervention. C’est parfaitement normal. Il s’agit de laisser le temps au stérilet de prendre ses marques. 

Progressivement, vous oublierez sa présence. Et ce, pendant de nombreuses années, puisque la durée du stérilet en cuivre est entre 4 à 10 ans. 

 


Quels sont les effets du stérilet en cuivre sur les règles ? 


Comme vu précédemment, le stérilet en cuivre a une influence directe sur la fécondation. En revanche, il ne bloque pas le cycle menstruel. Vous continuerez donc à avoir vos règles tous les mois. Et contrairement à d’autres méthodes de contraception, comme la pilule contraceptive, il s’agit bien de règles naturelles (et non artificielles). Cela dit, il se peut que vos menstruations ne soient pas exactement comme à leur habitude. En particulier durant les six premiers mois suivant la pose d’un dispositif intra-utérin. En effet, le stérilet en cuivre provoque souvent des règles plus abondantes, plus longues (jusqu’à 15 jours pour certaines femmes), et parfois plus douloureuses. 

En plus des règles plus abondantes, la pose d’un stérilet en cuivre peut aussi provoquer de légers saignements en dehors des règles. Là encore, c’est parfaitement normal. 

Attention, si en plus des règles abondantes, la pose du stérilet en cuivre provoque d’autres symptômes, comme de la fièvre ou des sécrétions vaginales anormales, n’hésitez pas à consulter votre gynécologue pour une visite de contrôle. 

De son côté, le DIU hormonal réduit le flux, voire supprime les règles, grâce à la diffusion de progestérone qui atrophie les parois de l’utérus. Mais ce stérilet sans règles présente toutefois quelques inconvénients liés à la diffusion d’hormones. Par exemple, une prise de poids, de l’acné, des migraines, une baisse de la libido, …


Comment faire face à des menstruations plus abondantes ? 


Si le stérilet en cuivre est l’une des méthodes de contraception les plus efficaces, ses effets secondaires ne sont pas forcément de bon augure. Heureusement, il existe des solutions pour mieux vivre avec. 

Concernant les règles plus abondantes et plus longues, nous vous conseillons de bien choisir vos protections hygiéniques. Pour vous aider dans votre choix, voici un léger récapitulatif : 

  • Les tampons : par principe, il n’y a pas de contre-indication entre le stérilet en cuivre et les protections internes. Cela dit, si vous optez pour les tampons, veillez à vérifier, avec votre médecin, que le stérilet en cuivre soit bien placé afin d’éviter les sensations inconfortables. Par ailleurs, si, à cause du stérilet, vos règles sont très abondantes, vous devrez changer plus souvent de tampon. 
  • Les serviettes : là encore, il faudra changer régulièrement de serviette hygiénique. Mais surtout, si vos règles sont abondantes, il faudra opter pour une protection plus épaisse, et donc moins discrète. 
  • Les cup : tout comme le tampon, la coupe menstruelle et le stérilet en cuivre ne sont pas incompatibles. Il faudra vider votre cup plus souvent.
  • Les culottes de règles : c’est sans doute la meilleure solution pour mieux vivre ses règles avec un stérilet en cuivre. Et pour cause, cette protection est discrète, efficace, économique et confortable. En plus, la culotte menstruelle vous permettra aussi de limiter les taches de sang liées au spotting. 

Enfin, pour limiter les douleurs de règles liées à la pose d’un stérilet en cuivre, nous vous conseillons de lire cet article. Vous y trouverez plein d’astuces pour limiter les symptômes des menstruations douloureuses.